Il se passe des choses étranges dans la Ville de Soil, petite banlieue résidentielle d’ordinaire plutôt calme… La disparition soudaine d’une famille apparemment sans histoire va briser la tranquillité de la cité et semer le trouble dans l’esprit de Yokoi et Onoda, les deux détectives chargés d’éclaircir ce mystère. Ce qui de prime abord pourrait passer pour une enquête de routine va rapidement tourner à l’énigme mortelle pour les deux policiers. Car rien n’est vraiment ce qu’il semble être dans cetteville étrange… Les deux enquêteurs réussiront-ils à résoudre le mystère avant qu’il ne soit trop tard ? Un manga qui utilise et se réapproprie habilement les codes du thriller et du film d’horreur.

Il y avait bien longtemps que je n'avais pas lu un manga et à l'époque où j'étais friande de ces lectures ce n'était pas vers ce genre là que je me tournais particulièrement.
Soil nous plonge au cœur d'une enquête plus que mystérieuse où le fantastique plane dans une ambiance de ville nouvelle particulière.

J'ai aimé l'intrigue de ce premier tome, le suspens et l'ambiance ressortent bien et on est vite piqué de curiosité quant aux tenants et aboutissants de ces étranges disparitions. A la fois introduction et départ de l'enquête on ne s'ennuie pourtant pas une seconde.

Là où je suis moins convaincue sur le trait et les personnages, en gros le style.
Le dessin en tout premier lieu est assez vulgaire, dur. Les personnages ont les traits déformés par des expressions tortueuses, dégoulinent de sueur... je n'ai pas adhéré, j'ai même trouvé ça souvent désagréable.
Au niveau des personnages ensuite, principalement à cause d'un certain décalage : nous sommes face à une ambiance et des lieux réalistes pour autant les deux enquêteurs sont caricaturaux à la façon manga (stéréotypes récurrents du policier gros lard et un peu crade et celui de la jeune femme maladroite et un peu stupide). Pour le coup j'ai vraiment ressenti cette fracture entre l'ambiance (somme toute assez pesante et mystérieuse) et les protagonistes un peu ridicules.

En résumé, si j'ai été séduite par le fond je n'ai pas été convaincue par la forme.
Le thème de la ville nouvelle en apparence ville parfaite mais où règne le secret est en soi séduisante, tout comme la touche de fantastique qu'on frôle, mais à mes yeux l'obstacle de la forme l'emporte sur la curiosité et je ne poursuivrai donc pas avec cette série.

2.5.gif

Atsuhi Kaneko, Soil, Tome 1 :

Merci à Vendredi Lecture pour cette lecture !