Perdre une Plume

Accueil | Avis de lectures | Challenges | Contact

jeudi 1 mars 2012

La fille de Braises et de Ronces T1

À 16 ans, Élisa est devenue malgré elle l'Élue et l'unique porteuse de la Pierre Sacrée. Bien qu'elle porte le joyau à son nombril, signe qu'elle a été choisie pour une destinée hors normes, la princesse Élisa a déçu les attentes de son peuple : la population de son royaume ne voit en elle qu'une jeune fille paresseuse, inutile et enveloppée... Le jour de ses 16 ans, son père l'envoie dans un lointain royaume afin de retrouver son futur mari, un bel homme de vingt ans son aîné. Mais ce dernier refuse finalement de la reconnaître comme sa femme. Dévastée par la tristesse, Élisa décide alors de prendre son destin en main et de découvrir quelle est sa mission. Alors qu'une armée menée par des êtres aux pouvoirs effrayants s'apprête à envahir et détruire son nouveau royaume, et que chacun à la cour tente de la manipuler, Élisa prend conscience que, non seulement sa vie, mais aussi le monde entier sont en danger.
Comment une jeune fille qui ne connaît rien aux arcanes politiques, et tout aussi ignorante des choses de l'amour, pourrait être l'Élue qui sauvera l'humanité ? Élisa doit découvrir au plus vite l'histoire mystérieuse et les pouvoirs de la Pierre Sacrée, avant que l'ennemi ne vienne lui dérober le joyau qui orne son ventre et la prive de son héroïque et tragique destinée...

(Pour rappel mon premier billet à mi-lecture)

Voilà donc mon avis complet sur ce premier tome de fantaisie jeunesse !

Après un départ un peu laborieux et assez longuet Rae Carson sait surprendre son lecteur et fait prendre un tournant inattendu à son roman.
D'évènements assez légers et inconséquents on passe à une réalité plus funeste... Face aux évènements Elisa se révèle véritablement comme l'héroïne qu'elle est supposée être et démontre une forte personnalité : résolue et courageuse elle devient même épatante !

Pour autant le changement n'est pas irréaliste, l'intrigue reste cohérente et devient assez même touffue. Les évènements et rebondissements s'enchaînent à vive allure et on se laisse prendre au jeu des pages qui défilent.

J'ai vraiment apprécié ma lecture à partir de ce tournant de mi-lecture, les nouveaux personnages introduits, la découverte de l'ennemi et le changement d'Elisa ont su me séduire et rendre ma lecture prenante et agréable.
J'étais tout de même assez attristée par certains passages des derniers chapitres. J'ai même trouvé Rae Carson assez rude par moment (pas sympa de faire ça à son héroïne madame !!) et la fin est à la fois "heureuse" et empreinte de tristesse... mais reste aussi très ouverte et je serai ravie de lire la suite des aventures d'Elisa quand sortira le prochain tome !

Pour conclure un roman fantaisie assez orienté jeunesse par son côté un peu naïf (et la mise en scène d'une ado tout simplement), qui se met en place doucement au départ avant de s’accélérer nettement et de convaincre son lecteur.
Il est donc surprenant et a pour principal mérite son héroïne atypique mais réussie ! Espérons que les prochains tomes développeront un peu le "mystère" autour de la pierre sacrée.

35toiles.gif

Rae Carson, La fille de braises et de ronces, Tome 1

Merci à Livraddict et aux éditions Robert Laffont pour cette lecture qui a été sujette à LC avec TheChouille (son avis complet par là)

lundi 27 février 2012

[En cours de lecture] La fille de Braises et de Ronces T1

À 16 ans, Élisa est devenue malgré elle l'Élue et l'unique porteuse de la Pierre Sacrée. Bien qu'elle porte le joyau à son nombril, signe qu'elle a été choisie pour une destinée hors normes, la princesse Élisa a déçu les attentes de son peuple : la population de son royaume ne voit en elle qu'une jeune fille paresseuse, inutile et enveloppée... Le jour de ses 16 ans, son père l'envoie dans un lointain royaume afin de retrouver son futur mari, un bel homme de vingt ans son aîné. Mais ce dernier refuse finalement de la reconnaître comme sa femme. Dévastée par la tristesse, Élisa décide alors de prendre son destin en main et de découvrir quelle est sa mission. Alors qu'une armée menée par des êtres aux pouvoirs effrayants s'apprête à envahir et détruire son nouveau royaume, et que chacun à la cour tente de la manipuler, Élisa prend conscience que, non seulement sa vie, mais aussi le monde entier sont en danger.
Comment une jeune fille qui ne connaît rien aux arcanes politiques, et tout aussi ignorante des choses de l'amour, pourrait être l'Élue qui sauvera l'humanité ? Élisa doit découvrir au plus vite l'histoire mystérieuse et les pouvoirs de la Pierre Sacrée, avant que l'ennemi ne vienne lui dérober le joyau qui orne son ventre et la prive de son héroïque et tragique destinée...

Nous avons reçu TheChouille et moi ce roman dans le cadre des partenariats Livraddict et avons décidé d'en faire une lecture commune avec un billet de mi-lecture. Voici donc mes premières impressions !

On plonge directement dans le monde d'Elisa qui s'apprête à être mariée à un souverain pour honorer un accord guerrier entre le royaume de son père et celui de son futur époux.
Pour autant la demoiselle n'est pas particulièrement heureuse de son sort : encore adolescente elle manque de confiance en elle et souffre d'un certain embonpoint qui ne l'aide pas à s'assumer. Seule la pierre qu'elle arbore au nombril fait d'elle quelqu'un de vraiment spéciale : l'élue...

Ce personnage est assez étonnant, peu gracieuse et maladroite, complexée comme on le voit rarement. Loin des habituelles princesses graciles, pleines de talents et belles comme le jour...
L'intrigue semble se concentrer sur ce mariage et surtout sur l'importance de cette fameuse pierre dont on ne sait rien, elle ne semble même pas lui octroyer un véritable pouvoir magique, seulement un statut religieux important.

L'intrigue avance assez peu sur le premier quart. La relation avec le roi est inexistante, il est loin la plupart du temps et l'on doit se contenter du quotidien assez morne de la jeune fille et des manigances de la cour... Rien de bien réjouissant donc.

Puis finalement les choses s'accélèrent un peu et un évènement inattendu donne un nouveau tournant à l'intrigue. De manière surprenante le roman change de direction, de ton et d'intérêt et je me suis mise à dévorer les pages sur un tout autre rythme !

Vous en saurez plus cette semaine avec mon billet complet sur le roman ;)

Rae Carson, La fille de braises et de ronces, Tome 1

samedi 2 avril 2011

Les vampires de Manhattan T1, Melissa de La Cruz

couv33333946.jpg Au lycée, la jeunesse dorée de Manhattan évolue dans un monde à part.
Le côté select et les tenues haute-couture à trois zéros ne sont pourtant pas les seules raisons qui les démarquent du commun des mortels...
Quand Aggie, une élève, est retrouvée morte vidée de son sang, les autres élèves comprennent enfin ; ils sont des sang-bleu, des vampires en devenir.

Melissa de la Cruz écrit depuis 2003 des romans pour adolescents. Les Vampires de Manhattan est une saga d'urban fantasy rencontrant un vif succès.

Et on est en droit de se demander pourquoi !
Ce premier tome est d'une lenteur affligeante, la première moitié surtout jusqu'à ce qu'enfin on en vienne aux vampires, qui au final restent assez effleurés.

Pourtant le peu que l'on en sait semble intéressant et original (la mémoire du sang, l'ennemi de tout temps, le lien avec les anges déchus...) mais beaucoup trop noyé pour contrebalancer le reste du roman.

Théodora mise à part, les personnages sont clichés et ennuyeux, les amourettes et œillades cousues de fil blanc,bref des lycéens...
Sauf qu'en plus de cela, ceux-là sont des privilégiés, ce qui nous vaut un étalage de luxe inutile et insupportable : description des voitures, des séances de shopping, des tenues et de toutes les grandes marques de vêtements ; c'est simple on ne voit pas un personnage sans avoir droit à la liste de toutes les étiquettes de sa tenue et ce à chaque apparition... On sature vite.
Un moment je me suis même demandée si je lisais de la chick-lit ou du fantastique !

J'ai finalement réussi à aller au bout, surtout pour honorer cette Lecture Commune, non sans mal et sans en être récompensée puisque la fin n'arrange rien.
Au final ce tome n'apprend rien, ou peu s'en faut. Je veux bien qu'un premier tome serve à faire connaissance, présente le contexte et les personnages mais j'en attends tout de même un peu de contenu ou au minimum d'être curieuse de la suite...
Là pour celui-là c'est sûr on ne m'y reprendra plus !

J'avais déjà un peu le sentiment de saturer des romans pour midinette et plus particulièrement des vampires, j'ai eu le droit au coup de grâce avec celui-ci !

2.gif

Melissa de La Cruz, Les vampires de Manhattan - Tome 1

Les avis des autres participants à la LC en cliquant sur la bannière :)




a2b7db1cd2a3b5fe5961df9892db0.jpg 7/20

dimanche 20 mars 2011

Comment se débarasser d'un vampire amoureux

Jessica, insouciante jeune fille de terminale voit sa vie basculer quand un étrange personnage débarque chez elle.
Lucius est roumain et... vampire !
Un prince vampire pour être exact, auquel elle a été promise dès sa naissance.
Et pour lui aucun doute, elle ne peut que succomber...

Cette lecture a tout d'abord été suscitée par la curiosité vis à vis de cet ovni du genre. Souvent mis en exergue de Twilight et applaudit, prétendu "drôle". Ajoutons à cela une couverture attirante et je n'ai eu aucun mal à céder à la tentation de la Lecture Commune des autres membres de Livraddict !
De la bit-litt ado différente et rafraichissante.

On n'a pas souvent l'occasion, dans ce genre de littérature, de se moquer d'un vampire, ou en tout cas à ses dépends.
C'est sous cet angle là que débute le roman et j'ai tout de suite trouvé çà plaisant.

Le pauvre Lucius est à la fois tellement en décalage avec son temps, son milieu social et le mode de vie américain qu'on ne peut que sourire.
Son côté agaçant et sûr de lui ne faisant rien pour susciter un peu de compassion, malheureusement pour lui.

Pour le coup, Beth Fantaskey s'autorise à voir les vampires autrement à travers des familles ancestrales possédant une caractéristique génétique particulière et dont les membres "mutent" à l'adolescence.

Le problème de la jeune fille, qui n'a rien demandé, c'est qu'ignorant les détails de son adoption et ayant vécu une vie d'adolescente américaine classique, elle n'a aucune connaissance de cet univers et de sa destinée : celer une alliance entre deux familles vampires et faire régner la paix.
Face à cette découverte, Jessica renie tout en bloc et ses réactions sont les plus évidentes (ce qui est rarement le cas dans le fantastique pour ado ou jeunes adultes).
Elle fait même face à ses parents (qui, autre différence pour le genre, sont au courant au lieu d'être tenus à l'écart), mettant çà sur le compte de leur côté "un peu toqué mystique"

Ce roman, quoiqu'un peu court a tout pour plaire : humour, intrigue, complots, renversement de situation, un soupçon d'eau de rose... Les ingrédients habituels de la bit-litt pour ado (comprenez juste "chaste" en vérité) mais avec un dosage différent.

Un seul regret peut-être avec cette fin qui vient trop vite, qui semble même un peu brouillon dans cette précipitation et qui ne satisfait pas pleinement les attentes du lecteur.

Un bon moment toute fois, je vous le conseille :)



Beth Fantaskey, Comment se débarrasser d'un vampire amoureux ?

Les autres avis des autres membres de Livraddict participant à la LC en cliquant sur la bannière :)




a2b7db1cd2a3b5fe5961df9892db0.jpg 6/20