... pour quelques temps du moins.

Je ne suis pas en vacances mais tout comme, quand on considère qu'aller bosser est au final moins fatiguant que gérer un nain de 2 ans et des poussières :) Bref, il est en vacances avec son père ! (et là c'est le moment où je te mets "Libérée, délivrée" dans la tête).

(De rien.)

La vraie question, celle qui fait un peu peur, c'est qu'au fond en sortant la tête de l'eau au dessus de cette suractivité permanente ai-je vraiment envie d'avoir ce temps de penser pour moi ?
Ouais, c'est zarb. Je sais.
Mais je pense que toutes les mamans débordées / working mums / mères épuisées appelez ça comme vous voulez, ont un peu cette peur au fond d'elle. Sans ça, on sert à quoi ?

Mais à ALLER AU SPA bordayl ! A la plage sans bouffer du sable, à profiter des toilettes toute seule et pareil pour la douche, à picoler et se coucher bourrée, à faire la grasse mat (ah non merde je bosse), à manger des chips et de la glace au diner, à dire des gros mots, à aller au ciné, à pouvoir lire 3 pages d'affilée sans interruption, à écouter le silence comme c'est bon, à ne pas se cacher pour manger les schokobons...

En résumé, je me suis posée la question à peu près 1min30.

Matière grise à niveau disponible pour destruction programmée :)