J'étais là.

Je peux à peine dire mieux que ça : j'étais là.

Pas dans les meilleures conditions et je suis inexcusable pour ça ma Nana. Sache juste que j'ai fait au mieux et que si ça n'avait pas été toi je serai restée sous la couette, en boule avec mes médocs à portée de main...
Pour autant le sourire était là et pas factice.
J'étais là, ça m'a coûté, mais j'ai fait au mieux.

J'étais là sans mon appareil photo et je me flagellerai à vie pour ça ! Tu m'as demandé si peu et je n'ai même pas assuré...
Acte manqué ? J'avais pourtant tout listé, préparé, re-vérifié... Ce qui ne m'a pas empêché de me vautrer, je déteste ça.
J'étais là et les mains vides.

J'étais là et je t'ai vu rayonner. Si pleine de joie, émue un peu parfois, heureuse de voir chacun...
J'étais là et te regarder m'a fait un bien fou.

J'étais là déjà quand tu étais à la croisée des chemins et que tu as pris celui menant vers lui.
Inquiète mais de ton côté quoiqu'il arrive.
J'étais là et j'ai découvert ton homme, celui que tu as choisi envers et contre tout, tous ?
Je vous ai bien observé et c'est d'une évidence !
J'étais là et j'ai compris.

J'étais là et j'étais, suis, serai témoin.
Mes excuses encore d'avoir mal appréhendé l'ambiance, tes attentes et le côté festif, de ne pas avoir "osé", peur de mal faire, trop ou trop peu : je me suis figée.
Au-delà du moment et pour toute votre vie de couple, je prends ma mission au sérieux : je serai là.

J'étais là et j'ai gardé mes mots pour moi (ce que tu n'as pas manqué de me reprocher, à raison).
Il me faut du temps parfois pour les digérer, les poser, là comme il faut, pas juste un truc "bateau" ou quelque chose qui sonne faux.
J'ai réfléchi depuis comme tu le vois, et tu sais quoi ? Je ne vous souhaite rien du tout, vous avez déjà tout ce qu'il faut... Continuez juste à cultiver ce "vous" et il vous portera longtemps j'en suis certaine...

J'étais là, à chaque fois et il ne pouvait en être autrement



Et pour la première fois : bon anniversaire Madame Nana !