Vous, les gens normaux, êtes tellement habitués à la réalité que vous n'envisagez pas qu'elle puisse être mise en doute. Et si vous n'étiez pas capables de faire la part des choses ? Jour après jour, elle se retrouve confrontée au même dilemme : le quotidien est-il réel ou modifié par son cerveau détraqué ? Dans l'incapacité de se fier à ses sens, à ses émotions ou même à ses souvenirs, mais armée d'une volonté farouche, Alex livre bataille contre sa schizophrénie. Grâce à son appareil photo, à une Boule Magique Numéro 8 et au soutien indéfectible de sa petite sœur, elle est bien décidée à rester saine d'esprit suffisamment longtemps pour aller à l'université. Plutôt optimiste quant au résultat, Alex croise la route de Miles, qu'elle était persuadée d'avoir imaginé de toutes pièces... Avant même qu'elle s'en rende compte, voilà que la jeune femme se fait des amis, va à des soirées, tombe amoureuse et goûte à tous les rites de passage de l'adolescence. Mais alors, comment faire la différence entre les tourments du passage à l'âge adulte et les affres de la maladie ? Tellement habituée à la folie, Alex n'est pas tout à fait prête à affronter la normalité. Jusqu'où peut-elle se faire confiance ? Et nous, jusqu'où pouvons-nous la croire ?

Un roman surprenant, prenant et terriblement bien écrit qui nous plonge dans les tourments quotidiens d'une jeune ado schizophrène...

Il a une réelle empathie qui se noue très rapidement avec Alex et c'est là le point fort du roman. La maladie fait partie d'elle, elle est indissociable de ce qu'elle est et dès les premières pages on comprend combien son combat est effrayant et quotidien.
Zappia nous livre un roman impactant, qui lève le voile sur une pathologie mal connue du grand public et souvent mal perçue : un roman d'utilité publique si je puis dire.

Le lecteur est aussi perdu qu'Alex entre réalité et mensonges de son cerveau, confronté à cette réalité : que croire quand on ne peut pas se fier à ce qu'on l'on voit, entend, ressent ? Terrible...
C'est donc un roman qui m'a touché au cœur et qui m'a ouvert ouvert les yeux aussi, je ne peux que vous le conseiller fortement !

Merci aux éditions Robert Laffont et tout particulièrement à l'équipe de la Collection R pour cette lecture.



Francesca Zappia, Je t'ai rêvé