Il paraît qu’on n’oublie jamais son premier amour…

Elias aime Brooke depuis toujours. À l’époque où ils n’étaient encore que des enfants, il attrapait des lucioles pour elle en attendant de pouvoir lui décrocher la lune. Ivre de liberté, animée par une soif d’absolu qui la fait vivre plus intensément, Brooke est irrésistible. Mais au fil des années, son côté sombre prend le dessus. Refusant de révéler sa fragilité à Elias, elle disparaît sans donner signe de vie. Quand ils se retrouvent, quatre ans plus tard, leur amour est resté intact. C’est alors qu’un drame menace de tout faire voler en éclats. Brooke prend la fuite et Elias décide de partir avec elle : il a juré que plus rien ne les séparerait. À la vie, à la mort.

J'avais passé un bon moment avec Loin de tout même si ce n'était pas un coup de cœur je garde bon souvenir de la plume de Rederski et surtout de son ambiance, j'ai donc eu envie de replonger avec ce roman sur deux des personnages croisés par nos héros de ce premier roman pendant leur road-trip.

On reste dans le même registre, les mêmes tons.
C'est une histoire différente bien sûr, mais on retrouve bien l'ambiance et le style de Loin de tout (si vous l'avez lu et aimé vous pouvez y aller les yeux fermés en résumé).
A dire vrai j'ai été plus séduite par cette fameuse plume, cette ambiance et par les personnages que par l'histoire en elle-même qui ne m'a pas vraiment convaincue (et qui réitère bien trop les ficelles du premier roman justement).

A travers une construction en alternance de point de vue (même si il m'a semblé qu'on était plus souvent dans la tête d'Elias que dans celle de Brooke) nous repartons pour un road-trip qui est en vérité une fuite en avant qui ne peut pas bien se terminer... Et quelque part ce côté "fuite" + "ça ne peut pas bien se terminer" fait suite à une mauvaise décision qui m'a perturbé tout au long de ma lecture, dommage !

Le vrai plus de ce roman c'est Elias, j'ai vraiment apprécié ce personnage à la fois solide et fidèle. Brooke m'a moins convaincue au départ (et puis cette mauvaise décision c'est surtout la sienne à l'origine !) mais elle se découvre peu à peu et on apprend à l'apprécier aussi.
Le groupe de personnages secondaires est déroutant mais attachant et permet d'aborder des thèmes plus larges...

En résumé j'ai passé un bon moment grâce à l'ambiance et aux personnages mais encore une fois des défauts au niveau du scénario ont gêné ma lecture.



Jessica Ann Redmerski, La ballade des lucioles

***Du même auteur***
Loin de tout