Le roman inoubliable de ceux qu'on aime et qu'on laisse partir .
Vingt ans que leurs chemins s'étaient séparés. Il a suffi d'une lettre de Queenie, lui annonçant qu'elle allait mourir, pour qu'Harold Fry décide de la retrouver. Alors qu'il traverse, à pied, l'Angleterre, Queenie, de son côté, redoute les retrouvailles. Comment lui faire face ? Comment lui dire ce qu'elle cache depuis tant d'années ? Queenie lui écrit une seconde lettre. Elle lui raconte toute l'histoire. Cette fois-ci, pas de mensonges. Il est temps pour elle de lever le voile et de se libérer de cette culpabilité qui la ronge. Mais qu'a-t-il bien pu se passer, il y a vingt ans, dans cette petite ville du sud de l'Angleterre, pour qu'elle veuille la quitter et ne jamais y revenir ? Une histoire de destins manqués, tendre et bouleversante. Après La lettre qui allait changer le destin d'Harold Fry arriva le mardi..., roman salué dans le monde entier, Rachel Joyce nous livre la vérité poignante de Queenie.

J'avais vraiment beaucoup aimé La lettre qui allait changer le destin d'Harold Fry... et ce fut un réel plaisir de découvrir que l'auteure avait écrit son pendant : le récit de Queenie !

Et je dois dire que je n'ai vraiment pas été déçue, ce versant est largement à la hauteur et donne même une autre perspective au premier roman !
Au delà même de la découverte de Queenie et de son point de vue, l'arrière plan de la maison de repos est à la fois juste et poétique, imminent touchant. On découvre finalement que ce n'est pas "juste" Queenie qui attend Harold et suit au jour le jour son périple mais tout un groupe de résidents, malades, souvent vieux et délaissés, qui retrouvent un espoir, une vibration... magique.

On retrouve le côté un peu ubuesque du premier tome, même si il est un peu moins prononcé il est présent au travers des personnages du groupe.
C'est toujours aussi bien écrit et on reste en haleine jusqu'à la dernière page (et pourtant on connait la fin ! elle est forte cette Rachel Joyce) ; l'état de santé de Queenie et des autres résidents, les révélations que livrent Queenie sur sa vie et cette lettre sans fin tellement touchante...

Que vous dire sinon qu'il faut le lire ? Commencez par La lettre.... si vous avez pris du retard (ça me semble vraiment mieux de les lire dans l'ordre initial même si ils peuvent se lire séparément ou dans l'autre ordre).
Après la petite déception de Deux secondes de trop je retrouve la Rachel Joyce de mon premier coup de cœur !

Merci aux éditions XO pour cette lecture !



Rachel Joyce, La lettre de Queenie

***Du même auteur***
La lettre qui allait changer le destin d'Harold Fry arriva le mardi...
Deux secondes de trop