Un médecin qui a perdu le goût de vivre décide de mettre fin à ses jours. Il monte dans un taxi pour régler quelques affaires à l'hôpital et rencontre la conductrice, une vieille dame excentrique, qui possède le don de deviner le moment exact de la mort des gens. Elle lui propose de lui laisser 30 jours pour revenir sur sa décision. Il cède à sa proposition. L'ouvrage est paginé à rebours.

Un roman choisi lors du dernier Masse critique, intriguée par le joli titre, séduite par le résumé !

Et ce fut un choix heureux, j'ai vraiment passé un bon moment avec ce roman un poil loufoque, un poil décalé, un poil nostalgique et plein de surprise !
Dès la première rencontre on tombe sous le charme de cette dame excentrique qui va tout mettre en œuvre pour détourner le jeune médecin de ses envies suicidaires.
Et bien que le dénouement soit assez prévisible on se laisse surprendre à plusieurs reprise sur le cheminement et les stratagèmes de la veille femme.

Sans être dénué de sentiment on ne nage pas non plus en pleine guimauve, c'est parfois rude, parfois doux mais jamais cliché ou lugubre.
Au final plus qu'autre chose ce roman est l'histoire d'une amitié naissante entre deux êtres atypiques et qui vont s'aider l'un l'autre à passer un cap.

Pour ne rien gâcher c'est bien écrit, la narration en compte à rebours est poussée jusqu'à la numérotation des pages (et c'est perturbant !) et on enchaîne les chapitres à bon rythme curieux d'avoir le fin mot de l'histoire.

Merci à Babelio et aux éditions Fayard pour cette lecture.



Baptiste Beaulieu, Alors vous ne serez plus jamais triste

tous les livres sur Babelio.com