- J'en ai ras le bol des mecs. Vous me gonflez ! J'en ai plus qu'assez de vos sales coups ! C'est votre tour de souffrir !
Marie pensait avoir trouvé l'homme de sa vie, jusqu'à ce que son couple implose de façon brutale et scandaleuse.
Anéantie, elle prend une décision sur laquelle elle jure de ne jamais revenir : ne plus faire confiance aux mâles et surtout, ne plus rien leur passer.
Ni dans sa vie privée, ni au travail. On remet les compteurs à zéro. On renverse la vapeur. La gentille Marie est morte, noyée de chagrin. À présent, c'est la méchante Marie qui est aux commandes.
Marie est remontée comme un coucou. Marie ne croit plus à l'amour, ce mirage source de tous les malheurs des femmes.
Mais voilà, Marie a du cœur, une famille, des amies aussi tordues qu'elle et une soif de vivre qui n'a pas fini de la précipiter dans des plans impossibles. Et si, au-delà de ses illusions perdues, il était temps pour elle de découvrir tout ce qui vaut vraiment la peine d'être vécu ?

Après deux bonnes lectures avec Legardinier, j'ai récidivé sans hésitation !

Et une nouvelle fois j'ai passé un bon moment. C'est toujours loufoque et amusant, on passe un bon moment (mention spécial à la scène de la chute dans le canal qui m'a bien fait rire !).
J'ai toutefois trouvé ce roman légèrement moins rythmé que les précédents, il y a quelques passages un peu à vide et j'ai mis plus de temps à le lire que les deux précédents.

C'est aussi la première fois que Legardinier met en scène un personnage principal féminin et même si il s'en sort bien l'effet n'est pas le même.
Son côté rêveur et les quelques scènes imaginées sont un peu lassantes parfois notamment.

Pour le reste on a toujours des intrigues multiples et qui s'entremêlent joliment : la vengeance de Marie contre son ex, la révolution des bureaux et l'enquête de voisinage.
Les 3 sont amusantes mais l'ensemble est peut-être un peu trop chargé en personnages. J'avoue que par moment j'avais du mal à me figurer du qui est qui (surtout au niveau de l'équipe qualité de l'entreprise de Marie), ce qui n'aide pas quand on a une intrigue du type "mais qui est le coupable ?" !

Au niveau de la qualité de plume c'est toujours aussi jouissif, Legardinier a l'art du bon mot et de la réplique. On a de nouveau droit à de très bons "morceaux choisis".

En résumé si j'ai légèrement moins aimé que mes deux précédentes lectures de Legardinier j'ai tout de même passé un très bon moment avec ce roman léger, drôle et loufoque. J'attends donc le prochain !



Gilles Legardinier, Ça peut pas rater

***Du même auteur***
Demain j'arrête !
Complétement cramé !