À presque soixante ans, c’est l’heure du bilan pour Max Paul. Après avoir connu la célébrité dans les années 1990 lors de la parution de son étude sur la vie sexuelle des Finlandais, le professeur de sociologie a l’impression d’être un has-been qui n’arrive plus à écrire. Sa vie familiale lui donne tout autant de soucis, entre sa femme, Katriina, éternelle insatisfaite qui cherche à tout régenter, et ses filles, l’aînée Helen, enseignante passablement lassée, maman un peu dépassée, et la cadette Eva, étudiante en art rêveuse et désinvolte, plongée en pleine crise existentielle. Reste la jeune et jolie Laura, son ancienne élève venue l’interviewer à l’occasion de son anniversaire, dont la présence n’est pas pour lui déplaire, mais qui pourrait bien semer la zizanie.

Il y a du bon et du moins bon dans ce roman dont je ressors toutefois un peu déçue...

Le quatrième de couverture laissait présager un aspect comédie un peu plus prononcé et c'est surtout sur ce point que se fonde ma déception.
On est plus dans un sentiment de nostalgie douce-amère parsemé de quelques sourires. Ce n'est finalement qu'arrivé aux dernières pages que l'attente est comblée, dommage.

Pour autant je ne peux pas non plus dire que c'est une lecture difficile ou déplaisante. Le cadre finlandais à lui seul (et ce qu'on apprend sur l'Histoire finlandaise notamment) est plaisant et on se laisse porter par les personnages, ce sentiment du temps qui passe et l'heure des bilans.
C'est un peu lent par moment, mais rien de bien conséquent et l'alternance des personnages donne du souffle quand il vient à manquer.

Je crois qu'au final j'ai eu un peu de mal à cerner ce roman. Quelle est la finalité de tout ça ? C'est assez obscur...
On a le sentiment que Teir plante son décor, ses personnages mais que ce sont juste des esquisses non abouties.

C'est donc un bilan en demi-teinte. A la fois j'ai aimé le cadre, l'ambiance et l'écriture de Teir, autant je reste un peu sur ma faim pour tout le reste...

Merci à Babelio et aux éditions Albin Michel pour cette lecture.




Philip Teir, La Guerre d'Hiver

tous les livres sur Babelio.com