On retrouve dans Pars avec lui l'univers tendre et attachant d'Agnès Ledig, avec ses personnages un peu fragiles, qui souvent nous ressemblent. L'auteur de Juste avant le bonheur sait tendre la main aux accidentés de la vie, à ceux qui sont meurtris, à bout de souffle. Mais aussi nous enseigner qu'envers et contre tout, l'amour doit triompher, et qu'être heureux, c'est regarder où l'on va, non d'où l'on vient.

J'avais eu un vrai coup de cœur pour Juste avant le bonheur à travers lequel j'ai découvert cette auteur, c'est donc avec un plaisir anticipé (et pleine d'attentes !) que j'ai attaqué ce nouveau roman de Ledig.

Et je dois dire que je n'ai pas été déçue ! Dès les premières pages on retrouve cette ambiance et cette écriture à la fois claire et précise, le ton juste de Ledig.

J'ai tout de suite accroché avec ses deux personnages principaux ; Juliette cette infirmière qui sait si bien prendre soin de tout le monde sauf d'elle-même et Roméo le pompier au cœur tendre et maladroit.
On ne peut que tomber sous le charme de cette relation qui se noue sous nos yeux.

Une fois encore Ledig ne néglige pas ses personnages secondaires, pas de figurants mais de vrais personnages à part entière que ce soit la petite sœur paumée ou le conjoint détestable... Sans être dans la caricature elle sait les rendre vivants, touchants et réalistes : un vrai don !
On retrouve également cette justesse dans le ton et sa capacité à aborder des sujets graves et importants sans jamais tomber dans le misérabilisme, le jugement ou la facilité.

Au niveau de la trame, Ledig sait prendre son temps et ménager la frustration de son lecteur. Mais j'ai envie de dire que comme dans la vraie vie les vrais changements sont souvent longs et douloureux, les blessures mettent du temps à guérir et il n'y a guère de preux chevalier sur des destriers blancs pour sauver la demoiselle en détresse de manière spectaculaire et facile !
Alors oui on peste parfois, mais compte fait c'est tellement mieux comme ça :)

La seule facilité que Ledig se permet c'est au niveau de se couple "Roméo et Juliette" qui peut faire sourire. Plus qu'une vraie facilité en fait elle en joue et s'amuse, et nos deux héros plus qu'un destin bref et tragique devront juste affronter la vie et des difficultés qui vont les laisser écorchés mais qu'on laissera tout de même avec un sourire arrivé à la dernière page. Cette fameuse petite touche finale à la Ledig en somme, celle douce-amère qui donne une note d'espoir et qui fait tellement de bien !

C'est tout au fond de soi, dans l'obscurité des failles profondes, que l'on trouve parfois la force de se battre pour la lumière.
L'amour sans respect n'est pas l'amour.
En prendre conscience et le fuir ne constitue ni un échec ni même une défaite, mais une grande, une très grande victoire.

Merci aux éditions Albin Michel pour cette lecture.



Agnès Ledig, Pars avec Lui

***Du même auteur***
Juste avant le bonheur