Pierrot, Mimile et Antoine, trois septuagénaires, amis d'enfance, ont bien compris que vieillir est le seul moyen connu de ne pas mourir. Quitte à traîner encore un peu ici-bas, ils sont bien déterminés à le faire avec style: un oeil tourné vers un passé qui fout le camp, l'autre qui scrute un avenir de plus en plus incertain, un pied dans la tombe et la main sur le coeur. Une comédie sociale aux parfums de lutte des classes et de choc des générations, qui commence sur les chapeaux de roues par un road-movie vers la Toscane, au cours duquel Antoine va tenter de montrer qu'il n'y a pas d'âge pour commettre un crime passionnel.

Il y a bien longtemps que je n'avais pas craqué sur une BD comme ça, je me suis régalée !

Mon faible pour les vieux grincheux n'est plus un secret, quand ils ont le verbe digne d'un tonton flingueur je ne peux qu'être sous le charme (qui ne le serait pas après tout ?) Si on ajoute un fond de road-trip, une fille enceinte et blindée aux hormones vous avez là un cocktail plus que réjouissant.
Les répliques sont un vrai régal, c'est piquant, plein d'humour grinçant et surtout ça respire le goût du bon mot.

Côté crayon on n'est pas en reste non plus, le dessin est expressif et pas du tout brouillon, il sert parfaitement le propos et l'action.

C'est donc un sans faute, le seul défaut majeur c'est que c'est un peu court, on aurait bien prolongé un peu le plaisir !
Le second tome sort ces jours-ci, un tour en librairie va donc s'imposer sous peu :)



Wilfrid Lupano, Les vieux fourneaux - tome 1 - Ceux qui restent