Travis Maddox est sexy, bâti comme un dieu et couvert de tatouages. Il participe à des combats clandestins la nuit et drague tout ce qui bouge le reste du temps. Exactement le genre de mec qu’Abby doit éviter si elle veut réussir à démarrer une nouvelle vie. Mais Travis insiste et lui propose un pari. Si elle gagne, il renonce au sexe pendant un mois. Si elle perd, elle s’installe chez lui pendant un mois. Ce qu’il ignore, c’est qu’il a affaire à bien plus joueur que lui…

Un roman très nettement en deux temps, deux parties qui ne se valent pas et c'est dommage parce que sans ça il aurait été haussé au grade de coup de cœur sans hésitation.

La première partie est celle qui m'a envoutée : la découverte, le défi, le jeu entre nos deux protagonistes est plus que touchant. On a du mal à lâcher le livre tellement c'est prenant et drôle. On voit naître une vraie belle amitié entre Travis et Abby, ils apprennent à se connaître au-delà des apparences et des rôles.

En tant que lectrice on tombe facilement sous le charme de Travis, malgré son personnage parfois un peu stéréotypé. J'ai adoré son humour et son côté taquin et parfois osé.
Abby m'a moins emballé, parce qu'elle ne s'assume pas vraiment. On sent qu'elle cache des choses en lien avec son passé et on a envie d'en savoir plus pour avoir le fin mot de l'histoire.
On sent aussi à plein nez que nos deux "amis pour la vie" vont bien finir par céder à l'irrésistible attirance qu'ils font semblant d'ignorer, mais en même temps on a hâte d'y être parce qu'on se doute que ça va faire des étincelles.

Jusque là, tout va bien sauf que l'important ce n'est pas la chute mais l’atterrissage et là c'est le drame, enfin plus ou moins.
On attaque la seconde partie sur un tout autre ton : je t'aime moi non plus, je t'aime donc je te fuis, je suis un combattant mais aussi une vraie lopette... et ça ça fait mal. J'avoue que pour le coup Travis est vraiment retombé dans mon estime, que l'attitude de Abby m'a franchement gonflé... bref j'ai beaucoup soupiré en levant les yeux au ciel jusqu'aux dernières pages...

- Je voudrais porter un toast! hurla-t-il soudain.
Je me retournai. Il était monté sur une chaise et avait piqué sa bière au type qui se trouvait à côté de lui.
-Aux connards, lanca-t-il à l'intention de Brad. Aux filles qui vous brisent le cœur, ajouta-t-il en me saluant. Et à l'horreur absolue que constitue la perte de sa meilleure amie parce qu'on a été assez con pour en tomber amoureux.

Reste que la sensation de la première partie est toujours présente et qu'on veut donc avoir le mot de la fin ! On tient bon malgré la déception.
Au final le "secret" d'Abby s'avère assez fade, et la relation Abby-Travis est bel et bien un beau désastre... Ils peinent à trouver un équilibre et alternent drama / amour fou en permanence. Fatiguant.
Ajoutons une fin bien tiède et cliché à souhait...

J'aurai adoré pouvoir dire de ce roman qu'il s'agit d'un coup de cœur, et sans ce revirement clairement ça aurait été le cas. Reste que la seconde partie m'a bien moins convaincue que la première ! La sensation générale malgré cette déception reste celle du départ, j'ai aimé, j'ai passé un bon moment même si un peu moins sur la fin, j'ai adoré Travis même si il n'a pas montré que le meilleur de lui-même par la suite.
C'est une lecture à tenter, en tous les cas elle est prenante !



Jamie McGuire, Beautiful disaster