C'est une chose que d'aprendre à faire une révérence comme il faut.
C'en est une autre que d'apprendre à la faire en lançant un couteau

Angleterre, début du XIXe siècle. Sophronia, 14 ans, est un défi permanent pour sa pauvre mère : elle préfère démonter les horloges et grimper aux arbres qu’apprendre les bonnes manières ! Mme Temminnick désespère que sa fille devienne jamais une parfaite lady, aussi inscrit-elle Sophronia au Pensionnat de Mlle Géraldine pour le perfectionnement des jeunes dames de qualité.

Mais Sophronia comprend très vite que cette école n’est peut-être pas exactement ce que sa mère avait en tête. Certes, les jeunes filles y apprennent l’art de la danse, celui de se vêtir et l’étiquette ; mais elles apprennent aussi à donner la mort, l’art de la diversion, et l’espionnage – le tout de la manière la plus civilisée possible, bien sûr.

Cette première année au pensionnat s’annonce tout simplement passionnante.

Ayant bien apprécié la saga steampunk et drôle à souhait Le protectorat de l'ombrelle de Carriger, j'étais curieuse de commencer cette nouvelle saga qui s'inscrit dans le même univers et au titre si alléchant !

Et finalement, même si ce n'est pas mauvais, j'ai trouvé ça bien en dessous.
On a toujours cette touche d'humour si particulière à l'auteur, on retrouve quelques personnages de la première saga et cette ambiance steampunk mais le parallèle s'arrête là.

En premier lieu j'ai bien moins accroché avec Sophronia qu'avec Alexia. La jeune fille est amusante et vive mais elle n'a pas une personnalité aussi affirmée que notre précédente héroïne. Les personnages secondaires sont plus ternes eux aussi (ça manque de Lord Maccon !) et on peine à s'y attacher.

Au niveau de l'intrigue c'est amusant mais pas véritablement prenant, j'avoue que je me suis un peu ennuyée par moment... L'enjeu est moindre et le rythme très disparate.
Pour le coup je ne sais pas si c'est uniquement du au phénomène de la mise en place de premier tome ou si c'est juste la saga qui m'accroche moins. J'hésite à poursuivre...



Gail Carriger,Etiquette & espionnage (Le Pensionnat de Mlle Géraldine)

***Du même auteur***
Le protectorat de l'ombrelle :
Tome 1 : Sans âme
Tome 2 : Sans forme
Tome 3 : Sans honte
Tome 4 : Sans cœur
Tome 5 : Sans âge