Écosse, 1513. Célèbre dans tout le royaume pour ses exploits guerriers et pour sa beauté ravageuse à laquelle aucune femme ne résiste, le comte de Dalkeith, surnommé l’Epervier, est le grand favori de la reine. Ce qui lui vaut la jalousie du roi et de son fou, Adam Black, qui fomentent une terrible conspiration à son encontre : l’Epervier sera contraint d’épouser Adrienne de Simone, une jeune captive venue d’un autre temps.

Après mon coup de cœur surprenant pour la saga MacKayla Lane du même auteur (et c'était mal parti !), j'ai eu envie de replonger avec Moning et j'ai entendu du bien de cette autre saga qui mêle romance et Histoire.

Et je dois dire que ce n'était pas ce à quoi je m'attendais...
Certes c'est très différent de la saga fantastique Fièvre mais on retrouve tout de même les faës et leurs manigances.

Ce qui m'a véritablement surpris c'est l'humour présent tout au long du roman.
Ce n'est pas Mac et Barron mais les échanges sont savoureux entre les deux personnages aux personnalités si opposées.
Si au départ j'ai été un peu déroutée par ce "voyage temporel" et la réaction de l'héroïne, je me suis vite prise au jeu et d'empathie pour Adrienne.

C'est donc une lecture prenante, drôle et qui file vite.
Pas un incontournable mais une bonne lecture "détente" dans le genre romance qui ne se prend pas au sérieux (et ça fait du bien !). La romancière joue avec les clichés et s'amuse véritablement pour notre plus grand plaisir.

Moning est donc multi-genre et se prête à l'exercice de la romance avec malice et brio, j'adhère !
Je ne dis pas que je vais dévorer la saga mais un petit tome par ci par là vont très certainement se glisser entre deux autres lectures !



Karen Marie Moning, Les Highlanders, Tome 1 : La malédiction de l'elfe noir

***Du même auteur***
Les chroniques de MacKayla Lane :
Fièvre noire
Fièvre Rouge
Fièvre Faë
Fièvre Fatale
Fièvre d'ombres