Parfois, être la sinistre faucheuse est vraiment ça. Sinistre. Et depuis que la dernière affaire de Charley a mal tourné, elle a pris deux mois de congés pour se complaire dans son malheur. Mais quand une femme se présente sur le seuil de sa porte, convaincue que quelqu’un essaye de la tuer, Charley doit se forcer à se relever. Ou du moins à s’habiller. Elle réalise rapidement que quelque chose ne va pas quand toutes les personnes qui connaissent cette femme la déclarent folle. Plus ils réfutent son histoire, plus Charley la croit.

Entretemps, le sexy fils de Satan, Reyes Farrow, a été libéré de toutes les charges pesant contre lui. Il est sorti de prison et de la vie de Charley, comme selon ses désirs. Mais son absence a mis un sérieux vide dans sa vie sexuelle. Alors qu’il y a d’autres choses à considérer, comme le fait que la ville d’Albuquerque ait été la cible d’un incendiaire, Charley a du mal à rester loin de lui. Plus spécialement quand il semble que Reyes soit impliqué dans cette histoire.

Juste quand sa vie commençait à revenir à la normale, Charley est replongée dans le monde du crime, de la punition, et du diable en jeans

Encore un épisode savoureux des aventures de Charley ! Elle a un petit coup de mou mais c'est loin d'être le cas du rythme, de l'humour ou du niveau de cette lecture !

Il faut dire que ce quatrième tome s'est fait attendre et qu'on retrouve Charley avec plaisir avant même de commencer à lire, on est donc dans de bonnes dispositions dès le départ.
L'épisode débute par des scènes assez drôles qui tournent autour de la récente phobie de Charley et sa fixation sur le télé-achat.
Derrière tout ça on sent tout de même une grosse tension latente et que le tome ne va pas se contenter de cet humour de surface (même si il est très efficace !).

Et en effet les choses s'accélèrent assez rapidement, Charley a une nouvelle affaire sur laquelle enquêter tout en luttant contre ses propres démons et quand on sait le don qu'elle a pour se mettre en danger ou dans des situations ingérables on sait qu'il y a de quoi être pris dans ce rythme effréné jusqu'aux dernières pages.

Ce tome est le premier pour lequel l'historique des tomes précédents est si important, on commence à avoir une belle épaisseur au niveau des personnages et de leurs interactions et Charley va devoir régler pas mal de points laissés en suspens dans les précédents épisodes (sa relation avec son père, avec Reyes, sa culpabilité par rapport à Cookie etc...).
Mieux vaut avoir en mémoire tous les éléments ou ne pas trop espacer la lecture entre le tome 3 et celui-ci donc !

Le tome s'achève sur un dernier rebondissement que pour ma part j'ai vu arriver de loin mais que j'attendais dans mes petits souliers (en mode *gniiii* de fifille) et j'ai pour le coup vraiment hâte de lire le prochain épisode !

En résumé c'est toujours aussi bon, je ne m'en lasse pas !



Darynda Jones, Charley Davidson, Tome 4 : Quatrième tombe au fond

***Du même auteur***
Charley Davidson :
Tome 1 : Première tombe sur la droite
Tome 2 : Deuxième tombe sur la gauche
Tome 3 : Troisième tombe tout droit