Alice King ne s'attend certes pas aux vacances de sa vie lorsqu'elle part avec sa classe pour un séjour dans la nature écossaise, mais elle n'est pas non plus préparée à la tournure plus que cauchemardesque que vont prendre les événements. Alice et sa meilleure amie Cass sont coincées dans une cabane avec Polly, l'associale de service, Rae, la gothique aux terribles sautes d'humeur et Tara, la reine des pestes. Populaire, belle et cruelle, cette dernière prend un malin plaisir à humilier les autres. Cass décide qu'il est grand temps de donner à Tara une leçon qu'elle n'est pas prête à oublier. Se met alors en marche une succession d'événements qui vont changer la vie de ces filles à tout jamais. Une irrésistible histoire de secrets coupables et d'amitiés troubles...

J'avoue que je n'étais pas hyper emballée avant la lecture de ce roman, j'aime bien Cat Clarke mais c'était plutôt le côté énième histoire d'adolescentes lycéennes qui ne me motivait pas particulièrement...
Je ne suis finalement pas restée longtemps sur cet a priori ; la lecture est prenante et Clarke mène sa barque de main de maître.
Ajoutons que les one-shot en YA sont bien trop rares au milieu de toutes les sagas, trilogie et autre dyptique !

Je me suis très rapidement attachée au personnage d'Alice, bien plus qu'à ses comparses d'ailleurs, et j'ai apprécié le mode de narration aller-retour entre le fameux séjour et le présent qui ménage un certain suspens.

L'ensemble est donc prenant, bien écrit et bien construit. Qualitativement on passe donc un bon moment. On est face à un vrai roman à ambiance, la tension psychologique est croissante au fur et à mesure que le voile se lève sur le lourd secret qui unit les jeunes filles.
Comme lors de ma lecture précédente de Clarke ce n'est cependant pas un coup de cœur : elle écrit bien c'est assuré, la forme est juste impeccable et efficace, reste qu'elle cède à quelques facilités sur le fond et c'est dommage.
C'est cependant le seul vrai reproche que je puisse lui faire.

En résumé on passe un bon moment avec ce roman YA qui sort des sentiers battus tout en étant basé sur une thématique bien rodée (contexte social lycéen US avec la fille populaire et peste au possible, la fille mal dans sa peau, les amourettes adolescentes etc...). Clarke cède donc à quelques stéréotypes et facilités mais arrive toutefois à nous surprendre et à nous tenir en haleine. Son personnage principal est attachant et convaincant, suffisamment pour que les personnages secondaires puissent se permettre d'être plus effacés sans que cela soit dommageable.
On referme le livre repu et un peu sous le choc pour ma part, le roman porte vraiment bien son titre !

Merci aux éditions Robert Laffont et tout particulièrement à l'équipe de la Collection R pour cette lecture.



Cat Clarke, Cruelles