Gideon Cross. Aussi parfait et séduisant à l'extérieur que tourmenté et brisé à l'intérieur. Il était une flamme vive et brûlante qui m'attirait dans les plus sombres des plaisirs. Je ne pouvais rester loin de lui. Je ne le voulais pas. Il était mon addiction... représentait chacun de mes désirs... il était mien.

Mon passé était aussi violent que le sien et j'étais tout aussi brisée. Nous ne pouvions jamais marcher. C'était trop dur, trop douloureux... sauf quand cela était parfait.
Ces moments quand le désir et l'amour désespéré représentaient la plus exquise des folies.

Nous étions liés par notre besoin. Et notre passion nous entraînerait au-delà des limites de la plus douce et vive des obsessions...

Je faisais preuve d'un certain enthousiasme à l'idée de retrouver nos deux personnages du tome 1 et leurs petits accrochages, sans que celui-ci soit totalement douché je dois dire que c'est finalement un bilan mitigé qui ressort en fin de lecture...

Parce que c'est finalement assez répétitif cette tension physique entre Gideon et Eva déjà, que l'histoire du "passé douloureux et du héros tourmenté" merci bien on a déjà donné et que par moment c'est vraiment trop poussé, que les disputes et bouderies c'est amusant un moment et puis ça saoule disons-le clairement. Mais parallèlement on a aussi droit à quelques scènes purement jouissives (sans mauvais jeux de mots), je pense notamment à une soirée concert de rock qui m'a fait sourire et surtout qu'au final le roman se révèle surprenant en arrivant en fin de tome et d'une gravité insoupçonnée (Day y va certes un peu fort mais elle assume et donne une autre dimension à son roman).
Entre les deux mon cœur balance :)

L'ensemble reste toutefois assez bien écrit pour le genre et les personnages toujours aussi affirmés.
Je dois avouer que j'ai trouvé Eva bien agaçante dans ce tome, elle est submergée par le doute et s'enfonce dans le drama façon adolescente sur le tard. Même si elle fait toujours preuve de caractère j'ai trouvé qu'elle manquait plus de force morale et de robustesse que dans le tome précédent.
Il faut reconnaître que Gideon la malmène un peu tout en lui demandant une confiance absolue et ce sans aucune explication, mais elle cède à l'apitoiement un peu rapidement et sans vraiment faire bouger les choses de son côté...

C'est donc un second tome à la fois agaçant et plaisant, véritablement en dents de scie. Les défauts déjà soulignés avec le premier opus se renforcent et certains procédés agacent sévèrement. Day donne le change toutefois avec quelques rebondissements assez captivants et nous livrent une fin surprenante qui donne une autre dimension à son intrigue. Pour le coup je ne vois pas du tout où elle pourra bien nous mener avec le tome suivant, ce sera un peu quitte ou double : elle jouera la facilité avec une tome "ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants" et le lecteur s'ennuiera au cours d'une succession de parties de jambes en l'air répétitives ou alors elle poursuivra sur cette lancée amorcée en fin de tome pour nourrir sa trame et enrichir son roman qui se démarquera ainsi des romances habituelles pour devenir quelque chose de plus... Les paris sont ouverts !



Sylvia Day, Crossfire, Tome 2 : Regarde-moi

***Du même auteur***
Crossfire Tome 1 : Dévoile-moi