Après avoir sauvé Julian d’une condamnation à mort, Lena et ses amis regagnent la Nature. Mais celle-ci n’est plus un lieu sûr, des rebellions ont éclaté partout dans le pays et les Régulateurs sont postés à la frontière, à l’affût de toute transgression. Le gouvernement ne peut plus nier l’existence des Invalides et la menace qu’ils représentent. Tandis que Lena mène la Résistance prenant chaque fois plus de risques, sa meilleure amie Hana vit une vie sans amour au bras du jeune maire de Portland… Leurs récits se déroulent en parallèle, leurs voix alternent : quand les deux amies se retrouveront-elles ?

Depuis le premier tome j'ai un faible pour cette saga ; gros coup de cœur pour le premier volet, légèrement moins avec le second qui perdait un peu en qualité d'écriture selon moi ; et j'attendais cette fin avec impatience !

Au final je suis vraiment ravie de cette fin, elle est complète et honnête. Au niveau du sentiment général de lecture ce troisième volet s'apparente au second, ce n'est pas le coup de cœur du premier volet mais pas loin ! Encore une fois c'est que je le trouve légèrement moins bien écrit que ce fameux premier tome.

Ce dernier tome m'a décontenancé je dois dire, ça ne se déroule pas du tout comme je l'avais imaginé à la fin du tome précédent. Comme Lena, le lecteur est en plein brouillard que ce soit d'un point de vue émotionnel ou de celui de l'intrigue.
Émotionnellement principalement à cause de la révélation faite en fin de deuxième tome et des réactions étranges de chacun. Pour l'intrigue car la résistance est assez éparpillée, traquée et en quête d'un plan d'action fédérateur.

On change encore de mode de narration, cette fois on alterne les points de vue de Lena et Hana.
Au départ même si j'étais contente de ce nouveau lien avec Hana je ne voyais pas tellement où Oliver voulait en venir et je subissais un peu ces "coupures" dans le récit de Lena. Et puis... plus on avance plus cette vision de Hana devient prenante et prend sens. Encore une fois Oliver fait les choses avec intelligence et surprend son lecteur.

Révélations, action, rebondissements, espoirs et déceptions... C'est un sacré cocktail que nous offre cette conclusion à la hauteur de l'intrigue et de l'univers mis en place par Lauren Oliver.
A nouveau je n'ai pas retrouvé cette richesse d'écriture que j'avais salué dans le premier tome, mais c'est bien le seul reproche que je peux faire à ce dernier volet !



Lauren Oliver, Delirium - Tome 3 - Requiem

***Du même auteur***
Le dernier jour de ma vie
Delirium : Tome 1, Tome 2