Magnétique et sensuelle, Abigail est l'arme la plus redoutable du réseau SENTINEL.
La jeune succube se nourrit de votre énergie vitale et vous consume dans l'extase.
Inutile de lutter : l'attraction qu'elle suscite est irrésistible.
Même si faire l'amour avec elle, c'est s'unir à la mort.

Kaleb Helgusson est plus dangereux encore, car il porte désormais l'empreinte du Mal.
Quand leurs routes se croisent, Abigail a beau le repousser, l'empathe l'attire comme un aimant.
Au terme d'un affrontement passionnel sans merci, ils découvriront avec effroi ce que la combinaison de leurs dons peut accomplir.
Mais seront-ils capables de maîtriser leurs désirs les plus sombres ?

J'avais hâte de lire ce second tome et de découvrir plus avant Abigail que j'avais beaucoup apprécié dans le premier opus et qui avait attisé ma curiosité en fin de tome.

Finalement qu'en dire ?
J'ai apprécié que ce tome soit moins centré sur Kaleb et plus sur le duo qu'il forme avec Abigail. Également la dualité présente chez la jeune femme ; tout au long du tome on ne sait pas vraiment sur quel pied danser avec elle, elle est toute en nuances et tiraillée entre sa nature, sa loyauté, son amour... etc. Bref c'est compliqué !
L'autre point positif et vraiment inattendu c'est que ce tome m'a réconcilié avec Kaleb ! Je n'avais pas tellement accroché avec ce personnage lors de ma première lecture mais là son évolution me gagne à sa cause.

On en apprend plus également sur les deux éminences grises qui tirent les ficelles de part et d'autre des deux camps. J'avoue que cette part là me laisse plus perplexe et que je suis moins convaincue ; à l'opposé d'une intrigue riche en rebondissement et somme toute assez complexe je trouve cette image de la rivalité frère-soeur somme toute assez naïve...

Ce second tome offre un rythme prenant et l'on va de surprise en surprise, au point qu'arrivé en fin de tome cette accumulation de rebondissements est un peu égarante. L'ambivalence des personnages, la frontière entre le bien et le mal, les motivations secrètes de chacun... J'ai eu comme un sentiment de trop et de fouillis, il va me falloir une seconde lecture.

En résumé la saga Kaleb avec ce second tome prend le chemin d'un vrai thriller fantastique avec son lot d'action, de trahison et de rebondissement. Moins centré sur Kaleb, il met en avant le duo qu'il forme avec Abigail pour le plus grand plaisir du lecteur et offre de nombreux surprises tout en levant le voile sur certains points de l'intrigue. C'est un tome riche, peut-être un peu trop au risque de noyer le lecteur.
Lecteur du premier tome ravi ou déçu je vous le conseille (surtout aux déçus en fait, il vous fera changer d'avis !)

Merci aux éditions Robert Laffont et tout particulièrement à l'équipe de la Collection R pour cette lecture.



Myra Elundi, Kaleb, Tome 2 : Abigail