Pour Jillian Conrad, l'expression "être au mauvais endroit au mauvais moment" prend tout son sens. En effet, kidnappée par un assassin, elle se retrouve au beau milieu d'une guerre sans merci, qui oppose les vampires à une organisation gouvernementale tentant de protéger l'humanité de ces monstres sanguinaires. Mais les apparences peuvent être trompeuses et son ravisseur, Declan, pourrait bien être son seul espoir.

J'ai encore craqué pour une nouvelle saga bit-lit, je suis faible... Il faut dire que mes comparses ont mis le paquet au sujet de Belladone et à raison je dois dire !

C'est prenant et ça se lit très vite déjà. L'héroïne est sympathique et amusante, elle m'a un peu fait penser à Charley Davidson par moment.
Elle se retrouve dans une situation assez délicate et mêlée bien malgré elle à une lutte et un univers dont elle ne sait rien. Elle gère tout ça avec intelligence et humour, mais parfois aussi avec son mauvais caractère ! Il faut dire que sa détention notamment prête à s'énerver plus d'une fois ! Bref elle est très humaine, accessible et on la suit avec plaisir.
Ensuite il y a Declan, qu'on a d'abord bien du mal à cerner. A mi-chemin entre Bones et Barrons (ouais ouais rien que ça), il se dévoile au fur et à mesure de l'avancée du tome. Le duo promet ;)

L'intrigue a un rythme soutenu et dévoile déjà une bonne partie des enjeux et de l'univers fantastique mis en place, l'ensemble donne le goût de poursuivre même une fois l'intrigue de tome proprement bouclée.
Il y a toutefois de grosses ficelles par moment ; les origines de Declan, la responsable du centre gouvernemental... mais compensées par de vraies surprises (notamment le roi vampire !).

C'est donc un bon premier tome qui donne envie de se lancer dans cette nouvelle saga, une lecture pop-corn comme on les aime !



Michelle Rowen, Belladone, T1 : Nuit de Sang