Un jeu sans règle ni pitié. Qu'êtes-vous prêt à perdre pour gagner ?
ADDICT est un jeu qui diffuse sur Internet des défis filmés en direct. Vee, 17 ans, ne sait pas si elle aura le cran d'y participer. Mais les organisateurs connaissent ses désirs les plus secrets et finissent par la convaincre avec des cadeaux qu'elle ne peut refuser et un partenaire irrésistible...
Dès qu'elle fait équipe avec le beau Ian, Vee ne peut qu'accepter le défi suivant, puis un autre, et encore un autre... D'autant que l'engouement des milliers d'Observateurs en ligne la pousse à dépasser ses limites et ses peurs.
Bientôt, le jeu prend un tournant plus que malsain : dangereux. Mais comment décrocher quand on est devenue complètement addict ?

On plonge très vite dans ce roman dont le suspens va crescendo, un vrai page-tuner !

Il faut dire que le jeu démarre très vite, on découvre rapidement l'héroïne et son univers de lycéenne avant de plonger dans les défis, pas le temps de s'engourdir !
J'ai vraiment apprécié Vee, ce personnage un peu en retrait mais qui a besoin de s'exprimer et qui sur un coup de tête se lance dans quelque chose d'inattendu. Elle est rafraichissante et accessible sans être insouciante ; elle a bien conscience de ce qu'elle fait et elle se remet en question plus d'une fois.
J'ai également beaucoup apprécié Ian pourtant assez en retrait par moment, principalement pour la manière dont il se comporte avec Vee à la fois protecteur et respectueux, un vrai gentleman !

Viens ensuite le jeu en lui-même, qui s'avère assez vite malsain mais dont les enjeux et le suspens vont crescendo. Alors certes c'est un peu poussé par moment (surtout l'aspect "conspiration" du côté des organisateurs) mais ça fonctionne tout de même.
Et surtout il met en scène la téléréalité et ces dérives possibles : l'appât du gain et de la célébrité, le public voyeur et qui repousse les limites, les producteurs prêts à tout pour faire de l'audimat... Là encore c'est très poussé mais ça fonctionne plus que bien, en tout cas moi je suis sensible à ce genre de message !

Il y a donc quelques maladresses dans ce roman mais aucune véritable fausse note et rien qui n'ait pu m'empêcher de poursuivre page après page gagnée par la fièvre de ce jeu qui vire dangereusement.
J'ai vraiment aimé cette ambiance, il y a bien longtemps que je n'avais pas dévoré un livre à ce point !

Merci aux éditions Robert Laffont et tout particulièrement à l'équipe de la Collection R pour cette lecture.



Jeanne Ryan, Addict