Richard, mon ex-fiancé et chef de la meute de loups-garous locale, était en train d'étudier les trolls dans le Tennessee quand il s'est fait arrêter pour tentative de viol. D'accord, nous ne sommes pas en très bons termes depuis que je l'ai plaqué pour Jean-Claude, le vampire qui me courait après depuis une éternité. Mais tout de même, je connais bien Richard. Je sais qu'il ne ferait jamais une chose pareille. Je flaire comme une machination, et déjouer les machinations, c'est mon passe-temps favori quand je ne suis pas en train de relever les morts. Donc, cap sur le Tennessee pour aller délivrer Richard. Le seul problème, c'est que je ne sais pas comment Jean-Claude va réagir. Enfin, quand je dis le seul problème... Je suis sûre que ça ne le restera pas longtemps.

Je boudais un peu à la base en voyant que ce tome allait être plus centré sur Richard, à tort au final puisque j'ai passé un très bon moment.

Parce qu'au delà de l'agaçant Richard ce tome se concentre beaucoup sur le rôle d'Anita au sein des communautés métamorphes (Loups et Léopards) et qu'on se régale vraiment !
Notre tête brûlée assume pleinement son rôle de Nimira et développe une vraie relation de confiance avec les léopards.
Côté meute elle doit jouer son rôle aussi, auquel va s'ajouter dans ce tome la notion de "Munin" ; en gros le pouvoir de communication avec les esprits de la meute, certes assez flippant mais somme toute bien utile.
Ajoutons à tout ça l'histoire de viol dont est accusé Richard et les problèmes métaphysiques divers et variés qui peuvent survenir et nous avons une nouvelle fois un tome très chargé où l'on ne se pose pas deux minutes.

Ce tome me réconcilierait presque avec Richard, je dois reconnaître qu'en situation de crise il arrive pour une fois à laisser ses bouderies et hésitations de côté dans le bien d'Anita et que le voir se détendre un peu est quand même bien agréable.
J'ai toujours un peu peur de ce que ça va pouvoir donner ensuite (connaissant le personnage il ne va pas rester dans ce bon état d'esprit bien longtemps !) mais pour le moment je suis satisfaite !
On sent également qu'Anita est loin d'avoir tirer un trait sur Richard et qu'il compte encore beaucoup pour elle. Au point qu'elle est une nouvelle fois volontaire pour faire le sale boulot à sa place au risque de perdre une vraie part d'elle-même (on a d'ailleurs droit à une vraie scène choquante de plus !).

Côté vampire Asher est aussi bien présent dans ce tome. J'aime vraiment ce personnage et j'aime tout autant ce qui nait entre Anita et lui peu à peu.
Petite surprise aussi du côté de Damian, j'avoue ne pas avoir vraiment fait attention à ce personnage jusque là alors que clairement il a une place à tenir et je pense que ça va encore s'affirmer par la suite.
Côté loup connu et en dehors de Richard, Jason est là lui aussi. Avec lui également se dessine une belle amitié basée sur les taquineries notamment. Il apporte une légèreté bienvenue :)

En résumé ce huitième tome, contre toute attente, est plaisant à lire et se lit vite. On croule une fois encore sous les intrigues et rebondissements, Hamilton ne ménage pas son héroïne et c'est tant mieux même si on frôle parfois le "trop".
On sent tout de même une certaine escalade au fur et à mesure des tomes, aussi bien au niveau de la violence qu'au niveau de la sensualité. Ça promet !



Laurell K. Hamilton, Anita Blake, tome 8 : Lune Bleue

***Du même auteur***
Anita Blake :
Tome 1
Tome 2
Tome 3
Tome 4
Tome 5
Tome 6
Tome 7
Merry Gentry :
Tome 1