Adam se glisse dans la salle. Il a 21 ans, c'est une rock star adulée et l'ancien amoureux de Mia...
Trois ans plus tôt, Mia était partie sans un au revoir, sans une explication. Leurs retrouvailles est un choc : les souvenirs, bons et mauvais, resurgissent, les sentiments encore à vif les submergent, leur amour qu'il pensait indestructible quelques années plus tôt se heurte à la réalité de leur vie présente. De nouveau, Mia est confrontée à un choix : Doit-elle revenir en arrière pour donner une chance à son premier amour ? Peut-on revivre la même passion si longtemps après, malgré les souffrances endurées ? Ils ont une soirée pour décider. Plus forte que les mots, la musique les emporte dans un tourbillon d'émotions. Mais est-ce suffisant pour les réunir de nouveau ?

J'avais apprécié Si je reste et c'est donc avec plaisir que j'ai poursuivi avec ce second roman pour retrouver Adam et Mia bien différents de ce à quoi je m'attendais !

On reprend pied trois ans plus tard et uniquement du point de vue d'Adam cette fois.
Le jeune homme a accompli son rêve, il est désormais une rock star adulée des foules mais il est aussi au fond du gouffre émotionnellement et psychologiquement.

De nombreux flashback nous permettent de saisir peu à peu l'espace temps manquant entre la conclusion du roman précédent et la situation présente (la lente guérison de Mia, son départ, la gloire montante d'Adam...), c'est complet mais faiblement dosé à chaque fois ce qui créé une certaine frustration et transforme le roman en un véritable tourne-page !
La rencontre entre Adam et Mia est à la fois douloureuse et touchante, même si pour ma part j'ai eu du mal à comprendre les motivations de Mia (qui m'ont paru un peu tirées par les cheveux je dois dire).

Plus vraiment de place pour le fantastique dans ce roman, on est dans le réel, le vécu et l'émotion.
J'aimais déjà beaucoup Adam dans Si je reste, cet élan n'a été que confirmé par ce second épisode. C'est un jeune homme sensible, sincère et à fleur de peau (un vrai créatif j'ai envie de dire) et j'ai partagé sa colère face à cet abandon injuste et incompréhensible.

Cette fois encore, et même davantage que dans le premier roman, la musique a une grande place dans la narration et c'est un véritable point fort du roman.

J'ai donc beaucoup aimé cette lecture, que j'ai littéralement dévoré, même si l'équilibre est rompu entre les deux personnages et que j'ai tout de suite pris parti pour Adam.
C'est une belle conclusion de la belle histoire d'amour du premier tome, même si je suis assez sceptique au sujet des motivations de Mia (mais en même temps je me dis qu'on peut avoir des réactions assez étranges en période de deuil donc bon).
Par contre je pense qu'il faut vraiment avoir lu Si je reste avant de lire celui-là !



Gayle Forman, Là où j'irai

***Du même auteur***
Si je reste