A ma gauche, Richard. Le mec le plus adorable du monde : brun aux yeux chocolat, prof de sciences. Seul problème : une fois par mois, il se couvre de poils et hurle à la lune. A ma droite, Jean-Claude. Le mec le plus horripilant du monde : un regard bleu marine hypnotique, et un magnétisme sexuel démentiel. Seul problème : il a plus de deux siècles. Face à moi, un immortel atteint par une mystérieuse maladie qui le liquéfie sur pattes. Et quelque part derrière moi, un assassin à qui un commanditaire inconnu a promis un demi-million de dollars s'il réussissait à m'abattre dans les vingt-quatre heures. Que dit la sagesse populaire déjà ? " Il vaut mieux être seule que... "

Une fois encore j'ai bien aimé ce tome, un peu plus que le précédent même.

Parce qu'on avance pas mal mine de rien malgré un rythme parfois un peu pesant (la relation Richard / Anita est vraiment mollassonne et ennuyeuse par moment). Le trio Anita / Richard / Jean-Claude maintient un bon suspens du point de vue de la rivalité mais va prendre un sacré virage dans ce tome et on avance aussi du côté de la meute avec un changement assez radical, Richard se décide enfin à passer à l'action poussé par Anita.
On a même droit pour cette partie de l'intrigue à une conclusion assez réjouissante !

Au delà du triangle amoureux un peu lassant, Edward est une vraie bouffée d'air frais ! Décidément j'aime de plus en plus ce personnage, qui plus est il n'y a aucune ambiguïté sentimentale ou sexuelle dans sa relation avec Anita et purée ça fait du bien ! Il faut dire que partout ailleurs la tension est à son maximum, c'est un peu à qui va lui arracher ses fringues en premier si on fait le tour des mâles de son entourage.

Pour le reste rien de bien nouveau, on a une enquête de police assez en retrait et une menace contre Anita en simultané, l'action est présente comme dans les autres tomes. On a toujours une belle flopée de personnages, qui s'agrandit encore d'ailleurs.

Ma note est donc basée sur deux plaisirs principaux de lecture que j'ai retenu de ce tome : Edward et le revirement au niveau du triangle amoureux (enfin !!).



Laurell K. Hamilton, Anita Blake, tome 6 : Mortelle Séduction

***Du même auteur***
Anita Blake :
Tome 1
Tome 2
Tome 3
Tome 4
Tome 5
Merry Gentry :
Tome 1