Elle c'est Désirée, la bibliothécaire, et lui c'est Benny, le paysan. Elle dévore les livres comme les produits bio, lui élève des vaches et n’imagine pas qu’on puisse lire « de son plein gré ». Pourtant, ils s'accordent trois essais pour avoir un enfant ensemble. Si cela ne donne rien, c'est terminé pour toujours. Et si ça marche…
Comme le disait un critique littéraire suédois : "Le quotidien tue l'amour, la vie de famille l'enterre." C'est gai. Bienvenue dans le caveau de famille !
Pétillant et jubilatoire.

J'avais eu un coup de cœur pour Le mec de la tombe d'à côté, malgré ses défauts ce roman m'avait ému, fait rire et sourire... bref touché.
J'étais donc assez heureuse d'attaquer ce nouveau chapitre de la vie de Benny et Désirée.

Et je dois dire que contrairement à mes comparses dont j'ai pu lire les avis j'ai été ravie de ce second épisode !
Certes on n'est plus dans la séduction et même si on a toujours ces deux mondes différents l'enjeu n'est plus le même. Il s'agit maintenant de cohabiter, d'élever des enfants, de faire survivre une ferme, de se socialiser en tant que couple, de se disputer et de se comprendre...
J'ai aimé le déroulé de cette vie de couple sur plusieurs années à travers des épisodes marquants ou des étapes, ces petits sacrifices ou concessions que l'on doit faire pour que ça fonctionne, pour vivre ensemble.

Globalement j'aime ce que fait Mazetti, j'ai maintenant quelques uns de ce romans à mon actif mais cette saga Benny-Désirée y a une place toute particulière. J'aime vraiment ces deux personnages, et leur histoire au travers de leurs deux points de vue est vraiment plaisante et très humaine.
On y retrouve les différences typiques homme-femme, deux manières d'appréhender les choses radicalement différentes mais un vrai désir d'être ensemble et une certaine évolution au fur et à mesure des années.

Enfin bref, c'est une histoire de couple comme j'aimerai en lire plus souvent ! C'est drôle, parfois léger et parfois moins mais toujours prenant. On referme le livre presque à regret !



Katarina Mazetti, Le Caveau de famille

***Du même auteur***
Les larmes de Tarzan
Entre Dieu et moi, c'est fini
Entre le chaperon rouge et le loup, c'est fini