Un moment de solitude, ce n’est pas seulement débuter dans une entreprise dont on ne comprend rien et tenter de se faire des amis sans succès. Non. ça, ça arrive à tout le monde. Pour avoir un VRAI moment de solitude, il faut s’appeler Michaël Guérin, avoir un humour totalement incompris par les autres, reprendre le poste d’un salarié décédé et essayer de se faire une place parmi un patron sadique, un DRH aveugle ou des collègues incompétents et alcooliques. Ah, et au fait : on vous a dit que la hotline informatique était gérée par la femme de ménage ?

Je connaissais déjà Dubuisson pour avoir adoré sa Nostalgie de Dieu (que je vous recommande chaudement soit dit en passant).

Mikaël Guérin est jeune salarié fraîchement débarqué dans l'administration, et il est un peu du genre looser il faut le reconnaître !
Dubuisson est vraiment drôle, enfin moi ça me fait beaucoup rire, et ce jeune homme mis en situation d'échec en permanence (blague qui tombe à plat, maladresse sociale et situations cocasses...) est touchant. Du genre à vous faire dire "pas de bol" plus d'une fois pendant la lecture !
Ajoutons à ça le contexte de l'administration, avec ces codes étranges et leurs fonctionnements si particuliers et il a fini de me convaincre :)

J'aime aussi ce style épuré et qui fonctionne si bien ! C'était déjà le cas avec la première BD et je retrouve ici ce même style si efficace.
Si vous ne connaissez pas vous pouvez découvrir Dubuisson en ligne sur son blog ou encore des extraits de La nostalgie de Dieu sur http://pourdieutapezun.canalblog.com (qui vient d'être adaptée au théâtre d'ailleurs).
Et pour les connaisseurs la suite des aventures de Guérin est en ligne sur http://bureau.lapin.org/, miam !



Marc Dubuisson, Les Grands Moments de solitude de Michaël Guérin