Alors qu'elle vient de fêter son quinzième anniversaire, Waverly n'a connu qu'un seul foyer, l'Empyrée, une navette spatiale à destination de la Nouvelle Terre.
Sa mission : mettre au monde les enfants qui peupleront la planète. Tous la destinent à Kieran, son ami d'enfance et le futur capitaine du vaisseau. Pourtant Waverly aspire à une autre vie et les silences de son amis Seth l'attirent d'avantage que les exploits de Kieran.
Lorsque le navire jumeau de l'expédition attaque l'Empyrée pour enlever toutes les jeunes filles, plus le temps de s'interroger. Waverly et ses amies doivent survivre dans un milieu hostile aux pratiques très différentes des leurs.

De la littérature YA qui s'attaque à la SF, j'avais plus hâte de voir çà ! J'étais donc très enthousiaste en attaquant ce roman.

J'avais un peu en tête la grosse déception du Papillon des étoiles de Werber et j'essayais de ne pas trop faire de rapprochement mais je dois avouer que ce fut difficile par moment !

L'intrigue démarre très vite, on a à peine le temps de se faire à l'environnement, au mode de vie et aux personnages que déjà c'est l'abordage puis l'enlèvement des filles... Un peu trop précipité à mon goût !
S'en suit à un rythme effréné les rebondissements et tensions, qui font défiler le livre à bon rythme et savent jouer sur les émotions du lecteur.

Pour autant, il y a un gros "mais".
Sur ce pseudo triangle-amoureux déjà (oui moi aussi rien que d'un évoquer encore un je soupire). J'ai trouvé les deux prétendants exécrables, aucun prémices de choix ou de préférence juste une indifférence totale... Ils seraient plus crédibles en ennemis potentiels ou méchants de base qu'en apollons séducteurs, bref c'est raté de ce côté là à mon goût. Je n'ai donc pas profité véritablement de cette romance annoncée par le quatrième de couv'.
Ajoutons à cela l'aspect religieux qui devient de plus en plus présent au fur et à mesure de l'avancée, au point que ça en devient dérangeant à mes yeux. Le parallèle avec les premiers colons américains et le puritanisme est plus que frappant ! Alors peut-être (sûrement même) est-ce fait exprès pour ajouter justement un côté angoissant (sur fond de contrôle des masses) ? À ce point de l'intrigue rien n'est certain encore, j’émets donc le doute.

Inversement j'ai beaucoup apprécié les scènes se déroulant sur le second navire où sont retenus les jeunes filles, manipulation et acte de rébellion y sont bien menés et convaincants.
J'ai également apprécié Waverly pour son caractère et sa détermination. Une héroïne qui ne tombe pas en pâmoison et qui sait rester lucide et clairvoyante au sujet du ou des dits "apollon" c'est plutôt agréable !

C'est donc avec un sentiment mitigé que j'ai refermé ce premier tome, il offre du bon et du moins bon et rien qui laisse vraiment présager de la tournure que va prendre la saga par la suite.
On peut donc s'attendre au pire comme au meilleur, rendez-vous est donné pour le second tome !

Merci à Livraddict et aux éditions du Masque (collection Msk) pour cette lecture.



Amy Kathleen Ryan, Mission nouvelle Terre, Tome 1 : Glow



***Cité dans l'article***
Bernard Werber, Le papillon des étoiles