Anna est un loup-garou.
Elle découvre un nouveau sens à son existence quand le fils du roi des loups-garous débarque en ville pour réprimer les troubles au sein de la meute de Chicago... et qu'il insuffle à Anna un pouvoir qu'elle n'avait jamais ressenti.

A lire comme ça c'est un quatrième de couverture peu reluisant et qui sent le déjà vu à plein nez... C'est en tout cas ce que je me serai dit moi si je ne connaissais pas bien Briggs et si je n'avais pas lu le T0 de cette saga.

C'est tout de même dommage, et à la fois assez récurrent chez Milady, ces choix peu judicieux de résumés et de couvertures qui ne font pas honneur aux sagas (et c'est valable aussi pour la fantaisie si on regarde bien)... Je suis passée longtemps à côté de certaines d'entre elles pour ces raisons et sans les challenges ou blogo recommandations je ne m'y serai jamais attaquée, rebutée par ces couvertures, et ça aurait été bien dommage !
Enfin passons, dans ce cas précis je ne me suis pas laissée dissuader par tout ça et de toute manière seul le nom de Briggs sur la couv' aurait suffit à me convaincre.

On retrouve donc Ana, pris sous l'aile protectrice et possessive de Charles. Suite à la préquelle et à la description de la vie difficile de Ana et de la découverte de son statut d'Omega, il restait beaucoup de questions en suspens ; il y a donc fort à faire pour Briggs avec ce premier tome.
Finalement, on avance peu sur ce chapitre du pouvoir de l'Omega, quelques touches diffuses par-ci par-là (son action sur un membre de la meute notamment).
Le tome se concentre plus sur l'adaptation d'Ana avec sa nouvelle vie et sa relation naissante Charles. Autant dire qu'on ne s'ennuie pas une seconde et qu'au passage on découvre aussi le meute du marrok de l'intérieur ce qui réjouira les lecteurs de Mercy Thompson.

Ajoutons que cette relation Ana / Charles est vraiment émouvante ce qui nous change un peu. Chacun des deux personnages a été blessé d'une manière ou d'un autre et ils doivent vraiment s'apprivoiser dans ce tome.
Briggs, notamment avec le parallèle animal, explore vraiment bien son duo entre délicatesse, sensualité, peur et désir, sa plume féminine s'exprime à merveille. D'une manière différente même que pour le couple Mercy/Adam qui est lui plus basé sur l'action et le désir.

Il faut dire que le personnage d'Ana (de par sa nature d'Omega) est tout en émotion et sensibilité, ce qui contraste fortement avec l'univers de la meute et le caractère d'Alpha.
L'auteur nous livre donc un contraste intéressant et qui donne de l'épaisseur à sa saga.

C'est donc un premier tome réussi et prometteur à la fois, j'aime la sensibilité et la subtilité mise en œuvre à travers le personnage d'Ana, tout comme le contraste avec Charles et l'équilibre que tous deux se créent petit à petit.
J'ai maintenant hâte de les voir au sein d'une véritable intrigue et de suivre leur évolution.



Patricia Briggs, Alpha & Omega, tome 1 : Le cri du loup

***Du même auteur***
Mercy Thompson (Tome 1, Tome 2, Tome 3, Tome 4, Tome 5)
Alpha & Omega (Tome 0)