Je vous le dis franchement : je stresse ! Nous vivons vraiment clans un univers IM-PI-TOYABLE ! Prenez par exemple Jean-Claude, propriétaire, entre autres, du Cirque des Damnés, une boîte branchée des plus rentables.
Eh bien, il n'est entouré que de gens qui veulent soit lui faire la peau, soit prendre sa place, voire les deux. Tous des vampires, bien sûr, avec des dents qui rayent le parquet. Vous me direz que, même s'il a le sens de l'humour, J. -C. , lui aussi est un vampire et que sa principale ambition semble être de faire de moi son esclave. Peut-être finalement devrais-je laisser les loups-garous et autres se dévorer entre eux.
Et plutôt me consacrer à empêcher mes chers zombies de nuire.

Après un second tome plus convaincant je me suis remise avec plaisir à lire cette saga qui semble se bonifier de tome en tome pour le moment.

Ce troisième opus, sans être extraordinaire, offre un bon moment de détente. Anita est vraiment drôle, limite survoltée et l'intrigue plus que rythmée de ce tome ne lui laissera pas plus le temps de souffler qu'au lecteur.
Et elle est complexe, entre histoire de métamorphes et jeux de pouvoir politique vampirique, Anita se retrouve mêlée bien malgré elle à tout un tas de conspirations, agressions et manipulations...

Jean-Claude est bien plus présent dans ce tome et on ne sait pas trop si on doit le détester ou l'adorer... Il est assez ambivalent et Anita semble pour le moment bien déterminée à opter pour la première option sans toutefois se résoudre à le tuer, mouais. Ça sent un peu la guimauve par moment (bon limite le latex et le sextoy peut-être) mais c'est assez drôle au final de voir Anita se débattre comme un beau diable face à la tentation.
Un petit nouveau fait son apparition : Richard. Je ne vois pas trop ce qu'il fait là mais bon, peut-être est-ce son apparente "normalité" qui séduit Anita. A suivre !

On franchi encore un pas dans la violence avec cet épisode, décidément (et pour notre plus grand plaisir) Hamilton a des idées bien tordues quand il faut s'attaquer à des scènes gores ou de torture.
La partie policière dans laquelle Anita collabore avec les forces de la brigade surnaturelle et inspecte des cadavres regorge d'imagination de ce point de vue là !

Edward qu'on avait déjà aperçu dans le premier tome s'offre en renfort dans ce tome, j'aime bien ce personnage. Il est imprévisible et un peu déjanté, on ne sait pas vraiment où le classer dans les relations d'Anita, il va là où ses intérêts le portent.
Un petit nouveau également puisque notre héroïne doit éduquer un jeune réanimateur stagiaire. Je ne suis pas certaine que le petit rouquin fasse long feu malgré sa détermination ! En tout cas il est attachant et fait ressortir le côté protectrice (de plus en plus prononcé me semble-t-il) d'Anita.

En résumé ça se laisse lire, plutôt bien même.
Même si je suis moins enthousiaste que pour le second tome la saga prend un rythme qui me plait et je me suis faite aux personnages (même à JC :p ). Je suis curieuse de voir comment vont évoluer les choses pour les uns et les autres et comment cet épisode va affecter la relation Anita/Jean-Claude qui promet d'être pour le moins explosive !



Laurell K. Hamilton, Anita Blake, tome 3 : Le Cirque des damnés

***Du même auteur***
Anita Blake, chasseuse de vampires :
Tome 1
Tome 2