Quand elle se réveille dans le cimetière où repose son père depuis des années, Nora est perdue. Que fait-elle ici en pleine nuit ? Et qui est cet étrange personnage vêtu de noir dont l'image la poursuit ? Sous le choc, la jeune fille va comprendre qu'elle a disparu depuis plusieurs mois et qu'elle ne garde aucun souvenir de cette période.

Alors qu'elle tente de reprendre une vie normale, Nora est hantée par des visions surréalistes des habitants de son passé dont elle avait oublié l'existence. Parmi eux, l'énigmatique Jev, qui semble en savoir beaucoup plus sur son compte qu'il ne veut bien l'admettre. En allant à la recherche de son histoire, Nora ignore qu'elle s'engage dans un conflit séculaire dont il lui sera difficile de sortir indemne.

Après un bilan en demi-teinte du premier tome et un second tome plus convaincant j'étais vraiment curieuse de lire ce troisième tome pour voir si Fitzpatrick continuait sur cette bonne voie, grâce à Livraddict c'est chose faite.

La fin du second tome nous laissait sur un suspens tendu et inquiet et c'est sur ces évènements que s'ouvre cet opus.
S'en suit comme annoncé dans le résumé une amnésie de Nora qui a perdu 5 mois de souvenirs. Je dois dire que je suis moyennement fan du procédé... c'est toujours un peu facile.
Surtout que dans le cas présent, au final, cette amnésie n'est prétexte qu'à la lenteur et à la frustration du lecteur. Et franchement perdre autant de pages le temps que mademoiselle se souvienne c'est plus que frustrant (et je vous passe le coup du "ah je me souviens" et hop on lui ré-efface le souvenir), le tout n'est comblé que par quelques bribes assez éparses et peu significatives de sensation, déjà-vus.... bref de tâtonnement.

Le tome ne reprend finalement de l'élan et de véritable intrigue qu'une fois cette étape passée et que Nora & Patch se sont retrouvés. Et là le plaisir, l'action sont bien réels, mais aussi trop brefs !

On peut donc dire que Fitzpatrick malmène son lecteur (et se sabote aussi un peu ?). Finalement, j'ai à la fois adoré et pesté tout mon saoul, lecture mitigée donc.
Reste que çà se dévore malgré les lenteurs et errements du début de tome, bonne moitié pour être exacte, et que (heureusement) la seconde partie en vaut la peine.

Je pensais qu'il s'agissait du dernier tome, il me semblait que cette saga était annoncée en trilogie non ? Les remerciements de fin de Fitzpatrick s'expriment aussi comme s'il s'agissait là du dernier tome et pourtant la fin ouverte laisse présager le contraire...
Après renseignements le 4ème et dernier opus sortira en France en octobre 2012 sous pression de son lectorat US, Fitzpatrick pensait bien à la base clore cette saga sur Silence

35toiles.gif

Becca Fitzpatrick, Silence

Merci à Livraddict et à la collection MSK (éditions au Masque) pour cette lecture !



***Du même auteur***
Tome 1 : Hush, Hush
Tome 2 : Crescendo