Drizzt est un elfe noir né en Outreterre où le pouvoir s'obtient par la guerre ou le meurtre. L'honneur, l'amitié, l'amour n'y ont pas leur place et Drizzt y fait le rude apprentissage d'une vie de servitude.
Bien qu'il ait été élevé dans un système de valeurs totalement perverti et qu'il soit rompu à l'art du combat, il sait qu'il n'est pas comme les autres. Il aspire à une vie différente et refuse de devenir un assassin au service des siens. Mais pour survivre, Drizzt est obligé de dissimuler et même nier sa véritable nature.
Jusqu'au jour où il devra se battre seul contre tous !

Salvatore est un monstre de la fantaisie, j'entendais parler de son fameux Drizzt depuis des années sans pour autant oser m'y attaquer ou être particulièrement intriguée spontanément.

Je dois dire que c'est donc avec une certaine réserve que j'ai commencé ce premier tome qui m'a pourtant surpris de bien des manières.
C'est sombre et brutal déjà, très. Souvent cruel même que ce monde des drows. Il faut donc un certain temps d'adaptation.
Pendant les premiers chapitres je me demandais vraiment dans quoi j'avais débarqué et si ça en valait la peine, bref on goûte mais du bout des lèvres.

Puis... Drizzt. Il surgit un peu comme une flamme dans la nuit. Le véritable souffle est là, on est subjugué par le personnage, par son destin et sa détermination. et c'est avec lui qu'on comprend tout l'art empathique de Salvatore, son monde si cruel n'est au final là que pour mieux le faire briller.
À le suivre, le voir évoluer et comprendre son sort le roman devient vraiment prenant.

La fin semble inéluctable bien que terrible et nous laisse avide, dévoré de curiosité pour le sort de Drizzt et son devenir.

Une très bonne découverte donc, dans un genre original et différent de la fantaisie plus classique. Je comprends maintenant sa réputation et je poursuivrai avec plaisir !

65670873we4.gif

R.A Salvatore, Les Royaumes oubliés - La Légende de Drizzt, tome 1 : Terre natale