1943, Angleterre.
Pour fuir la guerre, la famille Carver s'installe dans un village perdu sur la côte. Mais, à peine franchie la porte de la maison, des événements étranges se produisent...

Avec leur nouvel ami Roland, Alicia et Max Carver vont peu à peu percer les secrets de la vieille demeure et apprendre l'existence d'un certain Caïn, surnommé le Prince de la Brume. Un personnage diabolique revenu s'acquitter d'une dette très ancienne...

Voilà les trois enfants lancés à la découverte d'épaves mystérieuses, de statuettes enchantées, de gamins ensorcelés... Une aventure extraordinaire qui changera leur vie à jamais.

Je retrouve Zafon avec à nouveau un roman de prime abord destiné à la jeunesse mais qui finalement s'avère tout public !

Le jeune Max, sa sœur et Roland vont être confrontés à une menace ancienne et fantastique : l'esprit maléfique surnommé le prince de la brume.
Zafon a un vrai don pour instaurer une ambiance dans ses romans, qui soit à la fois un peu angoissante (pour le côté fantastique) et innocente (pour les jeunes qu'il met en scène).
Ici un été sur la côte qui se prête à des journées de plage et aux amours naissants sur lequel plane l'ombre du passé.

On se laisse facilement gagner par cette ambiance naïve et bon enfant, jusqu'à ce que peu à peu l'aspect oppressant prenne le dessus. C'est très réussi, bien écrit et prenant.
On peut dire que l'histoire de l'esprit est un peu déjà vue et utilisée mais Zafon sait faire naviguer son lecteur entre présent et passé, entre les deux ambiances d'une façon admirable et qui finalement laisse peu de place aux critiques !

Une nouvelle fois la plume de Zafon m'a convaincu et j'ai passé un agréable moment doux-amer avec ce roman qui semble-t-il ouvre une trilogie.

65670873we4.gif

Carlos Ruiz Zafon, Le Prince de la brume

***Du même auteur***
Marina