Au Japon, en 1984.
C'est l'histoire de deux mondes, celui réel de 1984 et un monde parallèle tout aussi vivant, celui de 1Q84. Deux mondes imbriqués dans lesquels évoluent, en alternance, Aomamé et Tengo, 29 ans tous deux, qui ont fréquenté la même école lorsqu'ils avaient dix ans. A l'époque, les autres enfants se moquaient d'Aomamé à cause de son prénom, « Haricot de soja », et de l'appartenance de ses parents à la nouvelle religion des Témoins. Un jour, Tengo l'a défendue et Aomamé lui a serré la main. Un pacte secret conclu entre deux enfants, le signe d'un amour pur dont ils auront toujours la nostalgie.
En 1984, chacun mène sa vie, ses amours, ses activités.
Tueuse professionnelle, Aomamé se croit investie d'une mission : exécuter les hommes qui ont fait violence aux femmes. Aomamé a aussi une particularité : la faculté innée de retenir quantité de faits, d'événements, de dates en rapport avec l'Histoire.
Tengo est un génie des maths, apprenti-écrivain et nègre pour un éditeur qui lui demande de réécrire l'autobiographie d'une jeune fille qui a échappé à la secte des Précurseurs. Il est aussi régulièrement pris de malaises lors desquels il revoit une scène dont il a été témoin à l'âge d'un an et demi.
Les deux jeunes gens sont destinés à se retrouver mais où ? Quand ? En 1984 ? Dans 1Q84 ? Dans cette vie ? Dans la mort ?

Difficile de vous livrer mon ressenti sur ce tome... J'ai la sensation que seul, ce volume n'est pas suffisant et ne m'offre pas le recul nécessaire pour donner un avis complet et tranché !

Effectivement je n'ai lu ici qu'une partie de l'histoire et principalement la mise en place des personnages et de quelques éléments d'intrigue : lien entre eux, lien avec les Précurseurs, notion de 1Q84...
J'ai refermé ce premier tome en me disant "je n'ai rien compris ou en tout cas pas grand chose" comme si ce second tome manquant était vraiment nécessaire à ma compréhension : il me manque donc une partie importante.

Pour le coup que vous dire de cette première partie au delà du fait qu'elle ne se suffit pas à elle même ? Que c'est terriblement bien écrit, mais en même temps c'est Murakami, moins aurait été surprenant, que de la même manière (soit habituelle avec cet auteur) la lecture se fait régulièrement sensation et qu'on se glisse facilement dans les univers de ces deux personnages. Personnages rendus excessivement vivants et réalistes par la plume de Murakami, il a véritablement l'art du détail qui donne consistance...
Entre souvenirs et scènes du présent, quelques "briques" se mettent en place avec naturel et on voit donc cette intrigue de fond se construire même si on ne sait pas vraiment où elle nous mènera !

Mon conseil : achetez les deux tomes ! xD

35toiles.gif

Haruki Murakami, 1Q84

Cette lecture a été faite dans le cadre du "Match de la rentrée littéraire", merci à PriceMinister pour l'envoi :)