Parfaite ? Ce n’est pas un terme que Nora utiliserait pour parler de sa vie. Il faut voir le bon côté des choses, cependant… On a bel et bien essayé de la tuer plusieurs fois, mais elle y a gagné un ange gardien aussi mystérieux qu’attirant : Patch. Malgré la tâche qui lui a été assignée, ce dernier est loin de se montrer angélique. Encore plus étrange qu’à son habitude (si c’est possible), il a même décidé de passer le plus clair de son temps avec la pire ennemie de Nora. Sans cette détestable attitude, Nora n’aurait même pas remarqué Scott Parnell, un vieil ami perdu de vue. En dépit de son amour pour Patch, Nora se rapproche de Scott, tout en sachant qu’il lui cache quelque chose. Pourquoi est-il de retour après tout ce temps ? Quel est ce tatouage qu’il tente de dissimuler ? Comme si son esprit n’était pas suffisamment embrumé, Nora voit ses rêves hantés par les images du meurtre de son père. Décidée à éclaircir les circonstances du drame, la jeune fille se jette au beau milieu de situations de plus en plus dangereuses. À force de recherches, elle découvrira que certains secrets doivent rester enfouis, car la vérité pourrait détruire tout ce en quoi elle a toujours cru.

Après la lecture mitigée du premier tome de cette saga (dans le cadre de mon Baby-challenge Bit-lit), je me suis tout de même laisser tenter par cette lecture en partenariat dont j'avais lu de part et d'autre d'assez bons avis.
Au final, malgré ce quatrième de couverture peu attrayant, ce fut une bonne surprise !

Je reprochais au premier tome de ne traiter son sujet (les anges) qu'en surface, ici Fitzpatrick corrige un peu le tir. On en apprend donc pas mal et surtout c'est moins "brouillon".

Même les personnages, et principalement celui de Nora gagne en finesse, tout comme Patch et quelques personnages secondaires en épaisseur ; bref c'est moins cliché.
On en arrive même à apprécier certains personnages qu'on trouvait jusque là "agaçants".

L'intrigue elle est plus complexe mais pas encore parfaitement huilée, il manque un petit quelque chose tout de même de ce côté là pour que ce roman soit digne d'un "coup de cœur" :p
Pour autant le rythme est bon, on ne s'ennuie pas une minute (et surtout on va droit au but avec un minimum de descriptions inutiles du style "tenue vestimentaire détaillée quotidienne" qui ont le don de profondément m'agacer). Je pense qu'à vouloir bien faire, l'auteure a fait un peu "trop", et cette multitude d'informations / évènements / émotions aurait gagné à être un peu "moins" mais mieux travaillée (je ne sais pas si je me fais comprendre là pour le coup).

Quoiqu'il en soit l'ensemble est une bonne lecture détente, les pages défilent très vite et on a bien du mal à "s'arrêter à la fin de ce chapitre" par exemple :p
Indéniablement la saga a avancé avec cet opus, au-delà de l'intrigue intrinsèque du tome la trame générale a vraiment fait un bon.
Je pense qu'on peut en dire autant au niveau qualitatif : malgré quelques défauts persistants c'est plus prenant et mieux écrit !
Reste à espérer que Fitzpatrick poursuive dans cette voie :)

65670873we4.gif

Becca Fitzpatrick, La saga des anges déchus, tome 2 : Crescendo

Merci à Livraddict et aux éditions du Masque pour cette lecture.