Toby O'Dare est de retour à la réalité après sa première mission en tant qu'enfant des anges. Il a écrit le récit de son aventure et de sa rencontre avec Malchiah.
Suite à cette révélation il cherche à renouer avec son passé, celui d'avant Lucky le Renard et à racheter ses crimes, mais déjà une nouvelle mission l'attend...
Après un premier tome qui ne m'avait pas vraiment emballé, j'ai voulu laisser une seconde chance à cette saga grâce notamment à Livraddict qui le proposait en partenariat. Et puis bon, c'est Rice tout de même ! Elle le mérite bien :)

On retrouve donc un Toby pénitent et empli de remords qui n'ose pas vraiment être heureux. Il se sent redevable envers les anges et pense ne pas avoir droit au bonheur et à une vie normale.
Ce petit retour à la réalité est aussi l'occasion de se remémorer brièvement le tome précédent et de se replonger en douceur dans l'intrigue.
Première partie efficace donc, et qui fait son office.

Viens ensuite la mission en elle-même : sauver un jeune homme d'un empoisonnement et son médecin juif accusé à tort.
Le sauvetage et l'enquête sont assez rapides et bien menés. Les indices et déductions claires s'enchaînent assez vite.
On plonge facilement avec Toby dans cette Rome du XVIème siècle.
Rien de bien compliqué somme toute et l'ensemble est relativement vite expédié quand on se souvient de l'intrigue du premier tome notamment.

Cette mission est surtout prétexte à l'introduction du Mal sous la forme d'un démon qui vient tenter Toby.
De là à parler "d'épreuve" il y a tout de même un monde. La scène est brève, Toby reste troublé mais n'a pas véritablement eu à lutter ou à résister... Décevant.

La fin est de nouveau un retour à la vie de Toby, et elle est de trop une fois de plus.
Un vrai trip religieux, j'en ai sauté des lignes (enfin pas vraiment mais çà me démangeait assez sévèrement).
Bizarrement, autant dans le récit historique je passe sur les aspects religieux qui se fondent bien dans la trame, autant le Toby moderne repentant et se tournant suppliant vers Dieu je ne supporte pas plus de deux minutes. Je ne vois pas l'intérêt de s'étendre à ce point, çà me gâche tout le reste.

Comme pour le premier tome on en apprend peu sur les anges, la mission de Toby est prenante et réaliste, avec un cadre historique intéressant, mais l'aspect religieux est à mes yeux trop marqué dans les narrations concernant la vie réelle de Toby et nuit à ma lecture.
Un prosélytisme à outrance que je ne trouve pas justifié et bien trop indigeste !
J'abandonne donc là pour la saga des anges, désolée Anne :s



Anne Rice, L'épreuve de l'ange

Merci à Livraddict et aux éditions Michel Lafon (qui une fois encore fournissent ici une mise en page soignée, une couverture superbe ; bref de la belle édition ! ) pour cette lecture.