Belle et Edward sont de nouveaux réunis, au grand dam de Jacob.
La tension entre vampires et loup-garous est à son comble et ce n'est pas la prochaine transformation de Bella qui va arranger les choses...
Après les errements dépressifs du tome précédent on souffle un peu avec celui-ci sans toutefois obtenir une intrigue digne de ce nom.

On se concentre cette fois sur le triangle amoureux Bella-Edward-Jacob et le choix de vie de Bella, le tout manquant cruellement de relief.
On prend donc un schéma déjà bien rôdé, celui du triangle amoureux mais en lui ôtant tout intérêt ou presque. On n'a même pas vraiment le droit au bon et au mauvais choix, ou le bon et le méchant garçon juste le bon vampire compréhensif ou le bon loup-garou transi d'amour...
Mis à part une scène de camping assez drôle, on assiste à une rivalité de polichinelles qui oscille entre l'insipide et l'insupportable.

Une petite tension toutefois qui transparaît, entre les escapades de Bella à la réserve et sa préparation à son changement de vie mais une fois encore çà traîne en longueur ; on ne peut pas tenir indéfiniment un lecteur en haleine sans rien lui donner à se mettre sous la dent, j'ai le sentiment d'un dénouement quelque peu inéluctable et sans cesse retardé.
Seul point positif la plus grande présence d'Alice qui reste vraiment le personnage le plus réussi à mes yeux, dans sa bizarrerie et son comportement elle a une épaisseur qui manque généralement aux autres personnages.

On en vient aussi à se demander l'intérêt de l'univers fantastique qui ne nous sert pas vraiment d'intrigue digne de ce nom. Jusqu'à la vengeance de Victoria qui amène un peu d'action.
Mais une nouvelle fois Bella est un peu à l'écart de la véritable bataille (ce qui commence à être plus que frustrant) et le résultat est un peu décevant.

Le final dévoile le choix de Bella, enfin à aucun moment je n'ai senti moi cette "hésitation" mais c'est peut-être dû au fait que comme dans le tome précédent le personnage de Jacob ne suscite aucun intérêt à mes yeux (même si je saisis parfaitement son rôle dramatique).

Deux points me laissent sceptique une nouvelle fois : le fait que Bella se dérobe tant au mariage qui même justifié par sa mère blablabla correspond peu à son image de jeune fille romantique des deux premiers tomes (et puis elle change d'avis juste pour le sexe, genre ok si c'est pour avoir le droit de passer à la casserole je veux bien céder, nan mais quoi oh ! Il n'y a que moi que çà fait tilter ?) (Et sérieusement un mec bloqué au statut ado bourré aux hormones depuis plus de 100 ans qui n'a jamais franchit le pas et qui dit "non" laissez moi rire), l'emploi d'un triangle amoureux sans aucun relief et qui manque cruellement de contraste.

Une nouvelle "corde" s'est également renforcée avec ce tome. Si cet aspect était supportable, parce que somme toute discret jusque là, le côté moralisateur commence à me taper sur le système (préserver son âme, pas de sexe avant le mariage...)


Le film :



(Tout commence... on est juste au 3ème film hein !)


Plus rythmé, peut être parce que la vengeance de Victoria est mise en scène dès le départ, le film traîne moins.
L'ambiance est un peu plus sombre et c'est tant mieux. M'ont juste manqué les astuces de Bella pour voir Jacob malgré l'interdiction de Edward. Et pour le coup la relation Alice-Bella est moins développée aussi (et là je dis vraiment on passe à côté de quelque chose avec ce personnage).
Un nouveau raccourci autour de la gifle de Bella à Jacob fait une nouvelle fois passer l'héroïne pour plus cruche qu'elle ne l'est déjà (moi non plus je ne pensais pas çà possible), genre "non tu m'as cassé la main mais je ne suis pas fâchée, je comprends"... Viole la aussi la prochaine fois aussi pendant que tu y es ! Dans le livre elle est tout de même un peu plus remontée et reste sur ses gardes plus que çà.

Les scènes d'action sont plus réussies que dans le livre, merci !!
Celle de la tente, assez fidèle, reste ma préférée.

Je ne sais pas si c'est moi mais je trouve que le jeu de Robert Pattinson s'améliore, plus sobre et moins maniéré (mais c'est peut-être juste le maquillage et le fait que je finis par m'y habituer au bout de 3 films...).
Merci une nouvelle fois au comité anti-teeshirt de la Push, vraiment on finit par se demander pourquoi nous ne vivons pas tous en short pieds-nus dans la forêt ! Sans blague, ils sont musclés et photoshopés, on a compris merci bien, arrêtez les abonnements aux salles de sport et payez leur des chemises bordel !


Au final :


Ce troisième opus est donc en un sens meilleur que le précédent mais je reste assez mitigée. À la fois il est sur la longueur de niveau plus égal que le second, et en même temps çà manque de tension.
Je trouve que l'aspect fantastique bien que présent est trop "prétexte" et ne sert pas assez l'intrigue qui une nouvelle fois se concentre sur une pseudo tension romantique qui s'avère assez fade.

Le livre a tout de même le mérite de développer un peu la relation Bella-Alice (personnage que je ne trouve pas assez exploité vous l'aurez compris :p ) quand le film essaye de se rattraper par de meilleures scènes d'action.

Même si pour ma part, je ne suis pas convaincue par ce chapitre je comprends cette fois que les lecteurs ayant véritablement aimé le premier soient à nouveau sous le charme (toujours cette histoire de tension romantique).
Somme toute le film s'en sort honorablement vu le peu de matière, j'aurai vraiment été incapable d'en faire un film de 2h !

Au niveau de la trame principale on avance peu (je dirai une nouvelle fois) et ces effets de retardement entament ma patience.
J'ai vraiment envie de connaître la fin (et d'en finir aussi je l'avoue), et à la fois je suis sur mes gardes ; ce retardement justement créé des attentes que j'ai peur de voir déçues comme ce fut le cas pour quasi chacun des tomes...

La suite au prochain et dernier épisode !



Stephenie Meyer, Saga Twilight - Tome 3 - Hésitation