497710480.jpg

Enfant on m'a promis le monde, un tout est possible, devenir et faire ce que bon me semble "quand je serai grande".

Sauf que le monde adulte ne révèle qu'une cruelle absence de magie.
Les contes de fées, les vrais, n'existent pas - pour personne.

J'aurai pourtant tant donné en échange, accepté aussi le revers de la médaille, la face cachée derrière le "ils vécurent heureux" mensonger.
Enduré souffrance et contrainte à hauteur de cette magie, prête au contrecoup...mais non.

On préfère entretenir le mythe avec le conte de fées "des autres", prétendument heureux derrière des sourires aussi faux que le reste ou leur perfection photoshopée sur papier glacé.
Avides aussi d'afficher leurs déboires, contempler ces chutes rassurantes.

J'ai beau le savoir, ce n'est pas le monde qu'on m'avait promis.
Et aujourd'hui encore, je le troquerai volontiers mon p'tit bout mérité de conte de fée contre ce sentiment bien ancré et constamment alimenté de s'être fait avoir sur la marchandise.