Paul, Achille et Zoé sont amis depuis le lycée.
Le trio se passionne pour le XVIIIe siècle, et principalement pour ces mises en scène de la séduction, ces jeux de l'amour.
Mais leur amitié est mis à mal quand Zoé, étudiante en lettres et qui pose nue pour arrondir ses fins de mois épouse un photographe amateur. Très vite l'homme s'avère possessif, jaloux et suspicieux à la limite de la cruauté.

On navigue entre jeux libertins et bonne humeur avec ce roman sur fond d'amitié.
Cependant, pour la première partie du roman et jusqu'à ce que le trio prenne sa place autour de la situation alarmante de Zoé, on se demande un peu où l'on nage.

Pour être honnête, je suis assez mitigée sur ce roman. À la fois la première partie m'a assez ennuyée, je n'ai vraiment pas accroché, autant ensuite j'ai lu avec avidité et sourire !
Quand le trio se met en branle pour la libération de Zoé avec un plan à la fois comique et original, je me suis de nouveau impliquée dans ma lecture et j'ai raccroché les wagons.
J'ai même savouré la fin, cette fin qui finit bien dans tous les sens du terme !

Je ne sais donc pas trop vous conseiller pour cette lecture, elle est à la fois rapide, déroutante et légère, étrange, lourde et comique. Un drôle de cocktail !



Xavier Deutsch, Une belle histoire d'amour qui finit bien


toute la culture
sur ulike