Le jeune Edwin a tout pour être heureux : un oncle bienveillant qui l'adore, une fort belle promise ; un avenir enviable et tout tracé.
Mais peu à peu, tout se délite : il entre en conflit avec Neville, un autre jeune homme nouvellement arrivé dans la ville de Cloisterham, il annule son mariage... Cette série d'évènements trouve finalement un dénouement macabre, quand il disparait et que tout laisse penser qu'il a été assassiné.
Les soupçons se portent naturellement vers Neville Landless, avec lequel il a eu de récents démêlés : un parfait coupable...


Le dernier roman de Charles Dickens : sa mort survient au cours de la publication et il reste inachevé. Initialement publié sous la forme de feuilleton, il en conserve le chapitrage.
Frustrant donc de lire ce roman, un des premiers du genre roman d'enquête policier, et de ne pas savoir la fin.
De nombreux indices nous laissent finalement imaginer l'identité du coupable, on approche même le mobile, mais le dénouement n'est pas vraiment amorcé et on ignore tout de la manière dont il pourrait enfin être reconnu.

Nous devons donc faire avec ce qui a été écrit, et fort bien écrit on s'en doute.
Les personnages sont très nombreux et tous très travaillés, et il n'est pas évident de s'y retrouver au départ, mais la mise en place de l'intrigue est assez longue et nous laisse le temps de nous familiariser.

Dickens a opté pour une narration en focalisation externe, et l'on saute d'un personnage à un autre. Les éléments dont on dispose sont donc éparses pour les personnages, et s'assemblent petit à petit pour le lecteur. Il reste tout de même certaines scènes et personnages dont on se sait au final que faire, sûrement par l'absence de la fin du texte.
Niveau ambiance on est en pleine époque victorienne, avec ce qu'il faut de cathédrale gothique, de fumoirs à opium et personnages au passé étrange, aux habitudes bizarres ou à la personnalité rocambolesque !
Les dialogues sont de vraies perles, entre humour, sous-entendus et insultes bienséantes on se régale :)

Je reste un peu frustrée par cette lecture parce qu'elle est bien menée et prenante, j'avais adoré La pierre de Lune de Collins et aucun doute que j'aurai également adoré ce roman qui touche le même genre et à la même époque.
Une lecture toutefois instructive, mais pour la suite de mon Challenge Dickens, je choisirai un des romans achevés que contient l'édition :)



Charles Dickens, Charles Dickens Oeuvres Choisies


Merci à Blog-o-Book et aux Editions Robert Laffont pour cette lecture