Alors que les contrées du milieu sont toujours mis à feu et à sang par les Hordes de l'Empereur Jagang, Richard se détourne de ses responsabilités et s'obstine à chercher un moyen de sauver sa femme Kahlan plutôt que de défendre la liberté et de mener ses troupes au combat.
Rabroué par certains de ses alliés et face aux diverses menaces grandissantes, Richard doit prendre conscience de l'importance de son rôle dans le conflit et la nécessité de faire passer son angoisse pour sa femme au second plan afin de pouvoir mener à bien la mission pour laquelle tout le pré-destine...

Après un petit coup de mou au niveau des intrigues et les longueurs des tomes 7 et 8, le dernier tome nous redonnait un bon souffle avec une intrigue prenante et un changement de situation orientant (enfin) le jusqu'ici statu quo vers "la bataille finale".

Ce nouvel opus est dans la veine du précédent : Kahlan est toujours un fantôme pour presque tous ; effacée des mémoires, et l'on découvre que le sort à l'origine de ce phénomène est loin d'être sans effet sur le reste du monde. De nouvelles intrigues entrent aussi dans la danse (avec le retour de vieilles connaissances et quelques nouvelles aussi) donnant un bon rythme et on retrouvera notre héros dans une position bien délicate, offrant ainsi un bon suspens en fin de tome.

Avec ce tome 10, on sent que la fin approche et que Goodkind renoue avec son écriture des premiers temps, pour le plus grand plaisir de ses fans. Pour autant le volume existant sur la saga et la complexité de l'ensemble le pousse à quelques répétitions et donc quelques lourdeurs, mais celles-ci sont bien pardonnables en comparaison des tomes 7 et 8.
Le tome 11 est d'ores et déjà prévu pour août 2011 !



Terry Goodkind, L'Epée de Vérité, Tome 10 : Le Fantôme du Souvenir