Lost In Austen est une mini-fiction inspirée d'Orgueil et Préjugés qui se décline en 4 épisodes d'une quarantaine de minutes.
Initialement diffusée sur ITV on la trouve assez facilement en VO et VOST sur le net.


L'intrigue part d'un postulat assez simpliste : Amanda Price jeune femme londonienne des années 2000, trouve sa vie bien terne et rêve de l'époque d'Austen. La romantique demoiselle a fâcheusement tendance à se replier sur son roman favori, Orgueil et Préjugés, dont elle connaît chaque mot et qu'elle considère comme un modèle à suivre pour sa propre vie notamment en amour (la pauvre fille, comment voulez vous qu'elle soit satisfaite en amour en ayant Darcy pour modèle de compagnon ??).
Sa vie bascule le jour où elle découvre Elizabeth Bennet dans sa salle de bain... Via une porte "magique" les deux jeunes femmes échangent leur place entre fiction romanesque et temps modernes.



Quand on lit çà, la première réaction est "Aïe le massacre" et en fait même pas.
Le résultat n'est pas et ne se veut pas fidèle au roman d'Austen. Pourquoi ? Et bien parce que l'apparition d'Amanda et l'absence d'Elizabeth dans le roman vont tout chambouler. La pauvre Mlle Price, seule à connaître le déroulement officiel de l'intrigue, va avoir bien du mal à maintenir les choses dans l'ordre.

Le résultat est assez étrange je dois dire, puisque assez surprenant, mais on passe un très bon moment. C'est à la fois très drôle et rafraîchissant.
Bien évidemment il faut avoir lu Orgueil et Préjugés (ou bien connaître l'histoire en tout cas, même si c'est au travers des adaptations) pour saisir toutes les situations comiques, les déviations de l'intrigue et les références au roman original.

Pour le côté puriste certains personnages vous paraîtront étranges et parfois peu fidèles au roman (Mrs Bennet par exemple m'a beaucoup surpris, mais si on part du principe que les personnages ont une vie propre en dehors des scènes du roman, pourquoi pas...) mais le résultat est là, et la sauce prends : on s'habitue assez vite aux personnages et acteurs qui les incarnent. Même Darcy qui me paraissait assez décevant au premier épisode a su révéler un certain charme, je l'ai finalement adopté :p



Les décors et costumes sont quant à eux sans défaut, on est bel et bien plongé dans le roman tout comme Amanda. Mais elle la pauvre aura bien du mal à s'y fondre !!

Cadeau bonus, je vous mets même le début du premier épisode (je sais je suis adorable)