La famille Blake s'installe dans un petit village en Normandie. Américains expatriés en apparence fréquentables et bien sous tous rapports, il s'avère que la famille est isolée, cachée et protégée par le gouvernement US : ancien mafieu et cadre dirigeant de la Cosa Nostra, Fred, de son vrai nom Giovanni, le bon père de famille a trahi ses pairs et sa tête est mise à prix outre-atlantique.
Autant dire que ce petit village est bien différent de leurs habitudes et moeurs habituelles, vont-ils réussir à se fondre dans le décor ?

Mon amour pour Benacquista n'est pas nouveau et c'est avec joie que je me suis attaquée à ce roman afin de préparer la lecture de Malavita encore pour le prix littéraire des blogueurs.

Une fois de plus, je suis littéralement tombée sous le charme de la plume de Tonino.
Ce roman est juste très bon : entre le père qui doit réfréner ses élans violents et ses vieilles habitudes, la mère qui a du abandonner luxe et relations à regret, la jeune ado semi-dépressive et le petit dernier qui s'imagine déjà padre de la mafia locale vous ne pouvez que succomber à cette famille déjantée à souhait et terriblement attachante !

Le journal du père repenti empreint de nostalgie est assez réaliste et pourtant très drôle, malgré une certaine violence on est bien loin des films de mafia classiques.

L'action elle aussi est bien menée et on ne s'ennuie pas une seconde, l'alternance entre les différents personnages donnant un bon rythme. On retrouve aussi, par moment, ces petites digressions qui font les grandes coïncidences, ajoutant le petit côté loufoque si cher à l'auteur.

J'ai hâte de lire le suivant !



Tonino Benacquista, Malavita