La guerre est terminée et désormais chacun en supporte le poids, espérant retrouver une vie normale.
Auraya elle aussi doit faire avec ses cauchemars et sa culpabilité tout en continuant à assumer ses devoirs.
Elle espère tout de même que cette guerre aura eu un effet bénéfique : le rapprochement et le respect naissant entre les prêtres guérisseurs et les Tisse-Rêve pourraient permettre un échange de connaissances et offrir un hospice aux plus démunis de la capitale.

Après un premier tome très réussi, c'est impatiente et pleine d'attentes que j'ai ouvert ce second tome.
Passé le plaisir de retrouver Auraya et son univers, on se replonge très vite dans l'intrigue sans pour autant se lasser : Canavan sait parfaitement renouveler le suspens, intriguer à nouveau et tenir son lecteur en haleine ! Et pour çà elle ne se privera d'aucun procédés, jusqu'à nous livrer le point de vue de l'ennemi et ses manigances au point qu'on ne sait plus trop à quel saint se vouer.

Autant le dire, les méchants ressemblent aux gentils, personne n'est parfait, mais alors qui a raison ? On découvre deux contrées et deux croyances qui s'opposent, qui pourtant veulent bien faire mais semblent aveuglées.
Les Dieux tiennent un rôle important dans ce tome et éprouvent la loyauté des hommes. Pour Auraya, tout particulièrement, va se poser le problème de son obéissance aux Dieux et de sa raison qui vont s'opposer...

Un tome plein de suspens et de frustrations, une grande tension qui fait défiler les pages à vitesse grand V et rager un peu (je ne sais pas combien de fois je me suis entendu dire "Mais c'est pas vrai !" ce week-end). Un grand virage s'est amorcé pour Auraya et le prochain (et peut-être dernier ?) tome sera celui de la nouveauté et du changement.
C'est à nouveau un coup de coeur et je bous déjà d'impatience !

En passant, si vous n'avez toujours pas succombé au premier volume, Bragelonne vient de le rééditer en version broché mais non cartonné, allégeant ainsi un peu son prix (plus d'excuse !)



Trudi Canavan, L'Age des Cinq, Tome 2 : La sorcière indomptée