Ce roman est l'histoire d'un frigo, enfin de plusieurs frigo... Pour être exacte plutôt celle de leur propriétaire, trentaine passée et célibataire qui va en faire collection sans le vouloir. Un peu comme les hommes qui vont défiler dans son salon, du réparateur aux livreurs en passant par le journaliste et l'amant maladroit, sans oublier l'ami amoureux transi depuis 15 ans...
On frôle parfois la crise de nerf, mais finalement l'absurde l'importe, il suffit de l'accepter et de ne pas lutter contre, d'arrêter de vouloir tout maîtriser.

Un roman court sur les absurdités de notre société dite moderne et de consommation (les appels téléphoniques aux divers SAV ne pourront pas vous être étrangers), qui part d'un évènement banal : la livraison d'un nouveau réfrigérateur, pour nous emmener loin dans une aventure rocambolesque à souhait.
Givrée est un roman qui porte bien son nom, pour le plus grand plaisir du lecteur !

Je découvre ici cet auteur et sa plume sarcastique mais efficace, grâce (encore une fois) à la primo-sélection du Prix Indiana des blogueurs 2010, ce roman n'a pas été retenu finalement.



Alain Monnier, Givrée