La jeune Jane est recueillie dès son plus âge par son oncle fortuné. Sa tante et ses cousins ne la considéreront jamais autrement que comme une pauvresse à leur service, elle ne tendra qu'à s'en libérer.
Ce changement de vie vécu avec humilité et son caractère soumis et conciliant font de Jane une femme douce, cultivée mais aussi craintive destinée au professorat.
Sa rencontre avec Mr. Rochester, son premier employeur particulier, sera un retour en prison, sous une forme pourtant différente après une liberté à peine savourée.
Jane devra choisir entre sa nature et ses désirs, son éducation et son coeur...
Jane Eyre pourrait être notre petite Cosette. Sa jeunesse est une succession de malheurs, d'humiliations, d'injustices et de contraintes qu'elle tente pourtant d'affronter de front.
On s'attache vraiment à cette jeune femme qui malgré tout reste naïve et vertueuse, ses pensées plus intimes nous démontrant toutefois un fort caractère et une rébellion intérieure.

L'écriture de Charlotte Brontë est lisse et sait se faire oublier pour se livrer uniquement à son intrigue. Inspirée d'une histoire vraie, celle-ci sait mettre en oeuvre tous les procédés de suspens, de rebondissements et principalement d'apitoiement du lecteur pour donner du relief à sa prose.
On sent tout de même que la valeur dramatique du fait divers est décuplée par l'auteure qui semble prendre plaisir à faire de la vie de Jane un enfer où à peine s'approche le bonheur qu'un évènement vient lui briser.

L'ensemble est prenant et émouvant. Le personnage de Jane est un personnage féminin marquant, symbole de droiture et de moralité, mais aussi femme libre et insoumise.
Un seul regret peut-être au niveau de la fin qui manque un peu de subtilité dans son déroulement et laisse deviner au lecteur nombres d'éléments bien des pages auparavant !
Un sacré coup de coeur tout de même :)



Charlotte Brontë, Jane Eyre




5/5
COMPLETED !!!




2/14


Brontë