Voilà ! enfin de retour (et entière !) de ce dernier séjour épique dans la profonde campagne française (I'm alive, aaalive).
Je plaisante à demi-mots, mais tout de même. Bien qu'ayant grandi "à la campagne" je n'avais jamais poussé l'isolement à ce point et j'avoue avoir atteint mes limites cette dernière semaine. Mais je vous raconterai çà plus tard...

En attendant une reprise bien inutile du boulot où c'est ma dernière semaine. Ce qui me désole un peu au passage car tout est vide et je n'aurai pas le loisir de dire au revoir à tous mes collègues, et pour certains çà me tirerait presque une larme...
Mais bon, il faut aller de l'avant comme on dit.

Bref pas grand chose à vous raconter comme çà en brut, je vous prépare tout çà dans les jours qui viennent. En tous cas çà fait plaisir de retrouver mon chez-moi et la sensation du clavier sous les doigts :)