Saga c'est le nom d'une série de 90 épisodes qu'une équipe de 4 scénaristes dans le besoin doit écrire.
On leur donne très peu de moyen et un champ libre pour tout le reste...
De toute façon personne ne la regardera, elle sera diffusée entre 4 et 5h du matin sur une chaîne qui n'assure pas ses quotas de productions françaises.
C'est la deuxième fois que je lis ce roman et vraiment je l'adore.
Les personnages sont très différents, très attachants et apportent beaucoup. Leur création est à leur image très mixte et envoûtante. J'aurai vraiment aimé suivre une série aussi déjantée et désinhibée que la leur.
Le succès imprévu qui la gagne donne plus de poids aux auteurs et augmente leur champ d'action. Ils se retrouvent finalement obligés de défendre leur saga contre les financiers bien-pensants qui veulent aseptiser les épisodes au nom du public, mais surtout de la pub de mi-diffusion.

Ce roman, en plus de nous faire passer du côté de la création d'une série, soulève deux problématiques. Premièrement le fait que les séries diffusées en France sont quasiment toutes américaines et ont un vrai succès. Les productions françaises ne rapportent pas assez et ne sont pas assez attrayantes (pas de jugement ici, juste une constatation).
En second lieu qu'un créatif à qui on ne donne aucune consigne et aucune limite devrait se sentir pousser des ailes et enfin faire ce dont il a toujours rêvé... dans les faits la petite bande est bien désoeuvrée de prime abord et se contente d'un mix de clichés, avant de véritablement gagner en confiance, en liberté et de prendre son envol.

Un petit bijou d'humour et d'auto-dérision que je trouve parfait pour l'été :)
Et puisque je vois toujours du mauvais partout, je n'aime pas la fin. Non pas qu'elle me paraisse peu probable (l'intégralité du roman l'est si on part de ce point de vue) mais elle est juste un peu trop, et un peu trop loin. C'est ce qui lui fait perdre une étoile !



Tonino Benacquista, Saga