Dix heures !!
Et merde j’ai déjà raté deux cours et je vais être en retard pour mon déjeuner avec Flore !
Oh puis çà m’apprendra à enchaîner les soirées comme çà.
Faut dire que la fac ce n’est vraiment pas fait pour les études ! Entre les profs inabordables, l’administration en RTT, les étudiants sans visages et les bouquins insipides, il ne reste que les soirées étudiantes.

Bon, chrono en route.
J’ai 45 minutes devant moi max pour ne pas dépasser 20 minutes de retard avec Flore. Elle va encore gueuler mais bon. Je crois qu’elle aime bien çà aussi, me gueuler dessus. Cà lui donne l’impression de dominer.
45 minutes pour une douche rapide, un peu de gel, m’habiller, faire mon sac et m’engouffer dans le métro. C’est jouable.

Mais bon, je vais quand même commencer par un petit café vite fait au micro-onde et une clope sur le balcon pour me réveiller.
De toute façon sans çà, elle va encore griller que je ne me suis pas levé, elle en déduira que je suis sorti, et là pour le coup elle gueulera pour de bon.

Le café est vraiment dégueulasse, ou alors c’est le goût que j’ai dans la bouche. De toute façon je fais avec, j’ai pas de cafetière et encore moins de la place où en mettre une.
C’est vrai qu’il est petit cet appart. Petit et bordélique, mais c’est un peu comme tous les studios sous les toits pour les étudiants du quartier. Et encore je m’en sors à bon compte que mes parents puissent aligner le loyer, je me verrais mal encore coincé entre l’autre alcoolo et ma névrosée de mère, ou pire à la résidence universitaire.
Si j’ai choisi celui-ci c’est juste pour le minuscule balcon.
Comme çà mon café lyophilisé dégueulasse je le bois sur mon balcon, et çà c’est du luxe.

Cà va il fait bon.
Je crois que s’il avait plu, j’aurai envoyé un texto à Flore pour lui dire que je suis malade. Un truc bien gore, style une gastro pour pas qu’elle vienne jouer l’infirmière. Pourquoi les filles croient toujours qu’elles doivent nous dorloter quand on est malade ? Sans blague on est juste comme tout le monde, on veut avoir la paix avec nos chiottes et dormir.
Mais il fait bon.
Allez une petite clope et je file sous la douche.

« Rouhrou rouhrou »
Ah ! Il sort d’où ce connard de pigeon, juste au moment où je trempe les lèvres dans le café bouillant.
J’me suis brûlé le palais et la langue.
Remarque, il a eu peur lui aussi, il s’est mangé l’antenne en s’enfuyant. Reviendra pas faire chier de si tôt.
« Aie ! » Hum ? C’est pas le pigeon çà !

-C’est à vous çà ?

Merde en sursautant, j’ai échappé ma cigarette qui a atterri sur quelqu’un du balcon d’en dessous.
C’est bizarre, c’est le vieux qui habite là normalement et je ne l’ai jamais vu sur son balcon.
-Oui désolé, je l’ai échappé.
-…
-Vous n’avez rien ?

Une jeune femme. Sa fille peut-être, ou sinon c’est un sacré pervers le mec. Elle est plutôt jolie, peut être une pro qui sais ?

-Non çà va. Mais faites attention

Sacrément jolie même.
Bon allez faut que je m’active. Direction la douche !