Le lieutenant Pontoise reçoit au commissariat une femme qui s'accuse du meurtre de son mari, commis vingt ans plutôt.
Dissimulé à l'époque en suicide, le crime pèse sur les épaules de cette femme qui veut se dénoncer avant qu'il n'y ait prescription.
Ce court roman sous forme de dialogue entre la repentie et l'officier de police commence ainsi, un sujet percutant, original et plein de promesse...
On en revient assez vite cependant. Car même si le début est très accrocheur, et l'ensemble bien écrit, la sauce tourne un peu au vinaigre ensuite avec l'introduction d'éléments un peu absurdes qui noient le récit sous d'improbables détails (à partir de la confession de la femme au sujet du comportement de ses enfants d'après moi).
C'est dommage, il y avait là un sujet de huit-clos en béton qui méritait un développement et une fin à sa hauteur...
Le tout se lit tout de même très vite (138 pages !) et avec plaisir !


Jean Teulé, Les lois de la gravité

Plus d'avis et critiques de lecture sur Je Lis, Tu Lis, Il Lit